Les plantes en permaculture

Le chèvrefeuille comestible ou baie de mai

Saviez-vous que le sol sibérien est capable de donner naissance à des arbustes qui feraient pâlir d’envie tous les jardiniers ? C’est le cas du Lonicera Kamtschatica, ce merveilleux chèvrefeuille aux baies bleues comestibles. Permaculture Design décline toute...

Créer collectivement un jardin-forêt en permaculture : épisode 6, les entretiens de la nouvelle année.

Dans l’épisode précédent, nous faisions le bilan automnal après un an d’aventure. Aujourd’hui, alors que le printemps s’installe, faisons un point sur le second hiver de la forêt comestible de TERA, et plus particulièrement sur les soins d’entretien que nous lui avons...

La massette à larges feuilles

Au clair de la lune, si vous n’avez plus de feu, faites pousser des massettes à larges feuilles  ! Elles serviront non seulement à allumer votre poêle et votre barbecue, mais possèdent tellement d’autres utilités que vous serez bluffé ! Permaculture Design décline...

​​Le févier d’Amérique

S’il y a bien un arbre qui ne compte pas pour des clous, c’est le févier d’Amérique ! En plus d’offrir un bois très fin et recherché, ses épines étaient utilisées autrefois pour remplacer les clous. Cela vous donne une idée de leur force ! Permaculture Design décline...

L’asiminier trilobé aussi appelé Paw Paw

L’asiminier a côtoyé la table des grands de ce monde puisqu’il était le dessert favori de George Washington et que Thomas Jefferson en cultivait dans son jardin en Virginie à Monticello Permaculture Design décline toute responsabilité en cas d’usage autre...

Le fraisier des Indes

Petite contrefaçon réussie des fraises des bois, le fraisier des Indes, ne brille pas par la saveur de ses fruits, mais cela ne l’empêchera pas de rendre de bons services au jardin notamment comme couvre-sol. Permaculture Design décline toute responsabilité en cas...

L’amélanchier du Canada

On ne vous prend pas pour une pomme en vous disant qu’il y a des pommes qui marquent l’Histoire. Il n’y a qu’à citer celles d’Adam et de Blanche Neige ! Mais la « petite pomme » que donne l’Amélanchier du Canada est toute différente. D’abord rouge vif puis pourpre...

Créer collectivement un jardin-forêt en permaculture : épisode 4, l’épreuve du feu, c’est l’été.

Après un printemps 2017 plein de promesses pour la forêt-jardin, l’été est arrivé à TERA et on l’a senti passer ! Coup de chaleur et sueurs froides Si j’avais un seul conseil à donner à ceux qui souhaitent lancer une forêt comestible au sein d’un projet collectif,...

La consoude à grandes fleurs

Dans la tradition chrétienne, certains prétendent que la consoude était une plante présente dans le luxuriant jardin d’Éden aux côtés d’Adam et Ève. Sa fiche d’identité et toutes ses applications pourraient bien ne pas leur donner tort tant elle semble avoir hérité de...

L’Argousier

Vous avez certainement suivi l’aventure épineuse de Tintin au Tibet à la recherche de son ami Tchang, mais saviez-vous que c’est dans cette contrée qu’est né l’Argousier, cet arbuste lui aussi épineux réputé pour fournir des baies tonifiantes et pleines de vitamines ?...

L’Acacia Jaune

Il était une fois, non pas une princesse au petit pois, mais un arbre à pois (caragana arborescens ou acacia jaune) dont nous vous assurons que ses pois ne vous gêneront aucunement ! Au contraire, le caragana arborescens vous réserve de bonnes surprises tant il est...

Créer collectivement un jardin-forêt en permaculture, épisode 3 : écouter et accompagner la forêt qui pousse.

Que s’est-il passé de mars à fin mai, dans la jeune forêt comestible de TERA ? Planter, transplanter, se planter au jardin-forêt. Le premier mars, alors que tous les grands fruitiers et que la moitié des arbustes étaient en terre, nous avons abordé la question de la...

Créer collectivement un jardin-forêt en permaculture : épisode 2, les premières plantations

Comme je l’ai évoqué dans l’article consacré à la genèse de notre forêt-jardin ; en décembre 2016, nous avons alloué un budget à la forêt comestible pour l’année 2017. Avec une enveloppe de 2 100 euros, il ne restait plus qu’à s’y mettre pour de bon. Voici un aperçu...

Abonnez-vous à la Newsletter !

et ne ratez plus aucun de nos contenus !

Votre prénom* Votre email*

Si vous ne cochez pas la case ci-dessus, nous ne pouvons pas vous envoyer notre eBook compte tenu de nouvelle législation en vigueur.
Votre adresse mail et votre prénom seront enregistrés dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Ces données personnelles ne seront bien évidemment jamais partagées ou revendues à qui que ce soit.