Lombricomposteur : faire votre lombricompost simplement

Lombricomposteur : faire votre lombricompost simplement

Le compostage est une technique qui consiste à transformer les déchets organiques en fertilisant naturel pour le sol. Il existe différentes manières de produire du compost.

Parmi elles, le lombricompostage comporte de nombreux avantages et s’adapte parfaitement à la vie citadine. Si vous habitez en appartement, le lombricomposteur est la solution idéale. Découvrez vite ce système qui vous permettra, même dans un environnement urbain, de recycler et valoriser vos déchets.

Un lombricomposteur permet de faire du compost simplement, c’est un super composteur d’appartement très efficace avec de nombreux avantages.

Lombricomposteur avec ses différents étages qui peut se placer facilement sur un balcon ou en appartement.

Qu’est-ce qu’un lombricomposteur ?

Le lombricomposteur permet, comme son nom l’indique, de fabriquer du compost grâce à des lombrics.

Appelé aussi vermicomposteur, il se présente sous la forme d’un récipient dans lequel sont versés des déchets organiques, afin qu’ils soient mangés par les vers.

Il se compose généralement de plusieurs bacs percés de façon à laisser circuler les lombrics d’un étage à un autre.

Chaque plateau a un rôle spécifique :

  • un pour les déchets frais
  • un pour les déchets en cours de digestion par les vers de compost
  • un pour le compost mûr
  • un dernier qui collecte le « lombrithé », ou jus de compost, un engrais liquide très concentré
Un lombricomposteur permet de faire du compost simplement, c’est un super composteur d’appartement très efficace avec de nombreux avantages.

Lombricomposteur avec ses différents étages qui peut se placer facilement sur un balcon ou en appartement.

Contrairement à un composteur classique, dont la production est fortement ralentie l’hiver, le lombricompostage peut se faire toute l’année.

Acheté prêt à l’emploi ou fabriqué, le fonctionnement est le même. Pour initier le processus, installez une litière dans le fond du bac situé juste au-dessus du collecteur de thé de compost : elle sera composée d’une couche de 5 cm de déchets verts, de morceaux de cartons humidifiés et d’un peu de compost mûr. Placez-y vos vers et recouvrez-les d’une légère couche de déchets organiques. Ensuite, vous pourrez placer dans le bac supérieur vos déchets, en petits morceaux. Les vers s’occupent du reste !

Pourquoi utiliser un lombricomposteur ?

Particulièrement adapté à la permaculture urbaine, le lombricomposteur présente de multiples avantages.

Réduire ses déchets

Le lombricompostage permet de réduire vos déchets tout en produisant un engrais écologique de grande qualité. Il s’inscrit donc dans une démarche écoresponsable.

Jeter vos déchets organiques à la poubelle signifie qu’ils seront incinérés ou enfouis. Grâce au vermicompostage, vous réduisez cette part de déchets de 30 à 50 %, selon votre mode de vie, et la valorisez en ressource précieuse pour vos plantes.

Un lombricomposteur permet de faire du compost simplement, c’est un super composteur d’appartement très efficace avec de nombreux avantages.

Faire son compost en appartement

L’un des principaux avantages du lombricomposteur est qu’il ne dégage aucune odeur. En effet, les lombrics consomment rapidement les déchets et empêchent leur fermentation. Le produit de leur digestion – le lombricompost – sent même agréablement le sous-bois. De plus, leurs déplacements aèrent constamment le lombricompost et empêche la prolifération des bactéries anaérobies, responsables elles aussi de mauvaises odeurs.

Autre atout : sa taille. Comme le Bokashi, qui lui fonctionne avec un activateur de compost, il est beaucoup plus petit qu’un composteur d’extérieur, et trouve facilement sa place sur un balcon, dans la cuisine ou à la cave. Le lombricomposteur est donc tout à fait indiqué pour faire votre compost en appartement et s’inscrit dans les techniques adaptées à la permaculture.

Obtenir un engrais liquide de grande qualité

Appelé « lombrithé », ou « thé de compost », le thé de vers est un engrais liquide concentré de grande qualité. Il provient de l’eau contenue dans les déchets et se récupère facilement, dans un lombricomposteur, dans le bac du bas grâce à un petit robinet.

Cet excellent fertilisant naturel apparaît deux à trois semaines après le début du lombricompostage. Il est très riche en nutriments – azote, calcium, potassium, phosphore, magnésium, entre autres – et contient également champignons et bactéries. C’est pourquoi il faut l’utiliser assez rapidement après la récolte et le stocker dans un récipient ouvert, car les organismes qui le composent ont besoin d’oxygène. Il est si concentré qu’il nécessite d’être dilué au 1/10ème au minimum lors de l’arrosage de vos plantes.

Un lombricomposteur permet de faire du compost simplement, c’est un super composteur d’appartement très efficace avec de nombreux avantages.

Avec les produits d’un lombricomposteur (compost et thé ou jus de compost), avoir un balcon rempli de cultures luxuriantes est à la portée de tous 😉 !

Le lombricompost : un super compost !

Le compost classique est obtenu par fermentation des déchets organiques et peut mettre plusieurs mois à se stabiliser et à être utilisé. Le lombricompost, quant à lui, est le produit direct de la digestion des vers. Ainsi, trois à six mois après le démarrage du lombricompostage, vous commencerez à récolter un compost stable, riche en humus et directement assimilable par les plantes. 

Ses bienfaits sont nombreux :

  • il permet d’aérer et d’enrichir la terre ;
  • il facilite la pénétration et la rétention de l’eau ;
  • il participe à la résistance des plantes aux maladies, par son effet régulateur sur les bactéries, les champignons et les éléments pathogènes.

Voici quelques dosages recommandés pour son utilisation :

  • en jardinière : mélange ⅓ compost pour ⅔ de terre
  • en repiquage : une à deux poignées par plant
  • pour la plantation d’un arbre : 1 à 3 kg selon la taille du sujet
  • pour la plantation de fruits et légumes : utilisation pure dans le potager

Vous savez désormais comment faire votre compost maison, même en appartement !

Un lombricomposteur permet de faire du compost simplement, c’est un super composteur d’appartement très efficace avec de nombreux avantages.

Où trouver votre lombricomposteur ?

Dans le commerce

Il existe, dans le commerce, différents modèles de lombricomposteurs. Voici quelques critères à prendre en compte avant de faire votre choix :

Taille de votre foyer

Pour un couple, un lombricomposteur à trois étages, pouvant accueillir 500 g de vers, sera suffisant. Pour une famille de quatre à six personnes, mieux vaut un modèle à quatre ou cinq étages, pouvant accueillir 1 kg de vers.

Avec ou sans roulettes

Si vous avez besoin de le déplacer, pour le rentrer en hiver par exemple, vous pouvez privilégier un modèle à roulettes, plus ergonomique.

Quelle matière

Le lombricomposteur peut être en bois ou en plastique. Le bois résiste aux changements de température, ce qui le rend parfait pour l’extérieur. Il est aussi esthétique, bien qu’assez salissant. En plastique recyclé ou recyclable, le vermicomposteur est conseillé pour les appartements et les balcons. Faciles à nettoyer, étanches et plus légers que ceux en bois, ils sont en revanche plus sensibles aux variations de température.

Pour les bricoleurs

La fabrication d’un lombricomposteur est en réalité assez simple et à la portée de tous. Il vous suffit d’empiler 3 ou 4 bacs, de 20 à 30 cm de profondeur, les uns sur les autres. L’ensemble doit pouvoir être refermé par un couvercle pour conserver l’humidité et offrir un environnement sombre aux vers de compost, qui fuient la lumière.

Percez le fond des bacs qui contiendront les déchets avec une mèche de 6 à 8 mm tous les 2 cm, afin de permettre aux lombrics de circuler. Le bac qui sera placé juste au-dessus de la base pourra être percé à 2 mm, afin de ne laisser passer que le thé de compost.

Comment s’occuper de votre lombricompost ?

L’importance de l’emplacement

Les vers de compost se sentent bien et sont actifs à des températures allant de 15 à 25 °C. En-dessous de 5 ou au-dessus de 30 °C, ils risquent de ne pas survivre. Prenez donc garde à protéger votre lombricomposteur du gel en le couvrant s’il est à l’extérieur, avec du polystyrène expansé ou une grosse couverture, par exemple. De même, pensez à lui éviter le soleil direct en été.

Votre vermicomposteur, s’il n’est pas hermétique, doit également se trouver à l’abri de la pluie : les lombrics ne savent pas nager !

À l’inverse, en cas de grosse chaleur, veillez à ce que votre compost ne sèche pas, en le pulvérisant légèrement si besoin.

Pour le bien-être des vers, préférez enfin un endroit calme, car ils détestent le bruit et les vibrations.

Les vers de compost

Il existe de nombreuses espèces de vers et toutes ne peuvent pas être utilisées dans un lombricomposteur. Oubliez les Lombricus terrestris, les vers de terre du jardin, qui ont besoin de beaucoup de place pour vivre ; ils ne survivraient pas ainsi enfermés.

Deux espèces sont à privilégier :

  • le ver rouge de Californie, ou Eisenia andrei : de couleur rouge vif, il préfère les matières fraîches ;
  • le ver de fumier, ou Eisenia fetida : rouge tigré de gris ou de jaune, il se régale des matières en décomposition.

Vous l’aurez compris, l’idéal est d’avoir ces deux espèces dans son lombricomposteur.

En 24 h, ces vers de compost peuvent manger l’équivalent de leur propre poids ! Dans des conditions optimales, c’est-à-dire dans un environnement sombre, humide et ventilé, entre 5 et 30 °C, ils peuvent vivre 4 ans. La population s’autorégule en fonction de ce que vous leur donnez à manger.

Vous les trouverez facilement dans le commerce, ou à moins qu’un propriétaire de lombricomposteur ne vous en donne gracieusement.

Un lombricomposteur permet de faire du compost simplement, c’est un super composteur d’appartement très efficace avec de nombreux avantages.

Les déchets à mettre dans le lombricomposteur

Vous y déposerez vos déchets organiques, si possible en petits morceaux afin qu’ils soient assimilés rapidement par les vers.

Que mettre dans le compost ?

  • des épluchures de fruits et légumes
  • des coquilles d’œufs broyées
  • du marc de café
  • des végétaux
  • du carton, brut et sans encre
  • les ongles et les cheveux, s’ils ne sont pas vernis ou colorés…

Évitez absolument les épluchures d’ail – vermifuges – et d’oignons, ainsi que les agrumes et les protéines animales.

Un lombricomposteur permet de faire du compost simplement, c’est un super composteur d’appartement très efficace avec de nombreux avantages.

Le bon fonctionnement du lombricomposteur repose sur l’équilibre azote/carbone : vos déchets organiques de type épluchures sont riches en azote par exemple, c’est pourquoi il vous faudra équilibrer le compost en y associant des déchets bruns, comme du carton ou des feuilles mortes. Comptez un mélange à 50/50 environ.

Vous savez désormais tout sur le lombricomposteur. Compact, facile d’utilisation et sans odeur, il est idéal pour faire votre compost en appartement et trouvera facilement sa place chez vous !

Les produits de votre lombricomposteur feront merveilles au potager…

Mais encore faut-il savoir sur quel type de support de culture cela vous sera le plus profitable !! Découvrez-le grâce à notre formation en ligne « Choisissez votre support de culture idéal ! ». Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en savoir plus !

Vous souhaitez produire tout ou partie de votre alimentation en la cultivant vous-même ? Faire des buttes ne sera pas forcément une bonne idée dans votre cas. Trouvez le support de culture le plus adapté à votre contexte et vos objectifs de production grâce à notre formation vidéo en ligne « Choisissez votre support de culture idéal ».

Mots clés
Lombricomposteur, Lombricompost, Composteur appartement, Vers du compost, fertiliser, amender, réduire ses déchets, recyclage, recycler, formation, permaculture, design, permacultureDesign
#PermacultureDesign #Permaculture #Lombricompost #Lombricomposteur #ComposteurDAppartement

Sur le même thème

Pour aller plus loin

N'hésitez pas à jeter un coup d'œil à nos ressources

Abonnez-vous à la Newsletter !

et ne ratez plus aucun de nos contenus !

Votre prénom* Votre email*

Si vous ne cochez pas la case ci-dessus, nous ne pouvons pas vous envoyer notre eBook compte tenu de nouvelle législation en vigueur.
Votre adresse mail et votre prénom seront enregistrés dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Ces données personnelles ne seront bien évidemment jamais partagées ou revendues à qui que ce soit.

A propos de l'auteur

PermacultureDesign

Cet article a été rédigé par l’équipe du bureau d’étude PermacultureDesign.

2 Commentaires

  1. Avatar

    Lombric par ci, lombric par ça, mais il ne s’agit pas de lombrics! Autant utiliser le terme de vermicompost et non lombricompost…
    Je suis un peu surpris, vu la qualité générale des publications, que je suis assidûment.

    Réponse
  2. Avatar

    Bonjour, merci pour cet article. Toutefois, vous n’êtes pas très clair pour initier le compostage. A vous lire « Pour initier le processus, installez une litière dans le fond du bac situé juste au-dessus du collecteur de thé de compost », je ne suis pas sûr de savoir exactement dans quel bac commencer ! Il y a 4 bacs allant des déchets frais au jus. Si celui des déchets frais est le 1 alors dans quel bac commencer avec la litière ? Merci pour cette précision !

    Réponse

Laisser un commentaire à Romain Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.