Paillis de chanvre : un paillage alternatif

Paillis de chanvre : un paillage alternatif

Dans la famille des paillis organiques capables de préserver l’intégrité du sol, il en est un qui remporte de plus en plus de succès auprès des jardiniers ; c’est le paillis de chanvre. Si vous ne le connaissez pas encore, notre article vous permettra de découvrir ses caractéristiques et de savoir quels sont ses avantages et inconvénients. Et si affinités, d’entrevoir les différents moyens de s’en procurer pour votre jardin en permaculture.

Caractéristiques du paillis de chanvre

Connu aussi sous le nom de “chènevotte”, le paillis de chanvre est réalisé et obtenu après broyage et battage de l’espèce Cannabis sativa subsp. sativa, une plante appartenant à la famille des Cannabaceae et pouvant atteindre 2 mètres de haut. La paille de chanvre provient d’une opération mécanique (teillage) qui consiste à séparer les fibres de la tige de la plante. Nettoyé et emballé, la paille pourra alors rendre de multiples services au jardin.

Généralement, la culture du chanvre en France est exempte d’engrais et de traitement chimique de synthèse. 

Chanvre fraîchement récolté au champ en vue de la fabrication de paille de chanvre.

Chanvre fraîchement récolté au champ en vue de la fabrication de paille de chanvre.

Ce paillis naturel sera adapté pour le paillage :

  • Des végétaux qui aiment la chaleur
  • Des plantes qui aiment l’humidité.
  • Au potager des tomates, courgettes, aubergines, poivrons…
  • Des légumes et fruits au ras-du sol.

Sa texture fine et légère facilitera sa mise en place dans des coins du jardin réclamant de la précision et un peu de minutie comme les massifs fleuris et les spirales aromatiques.

Avantages et inconvénients d’un paillage de chanvre

Avantages du paillage de chanvre

Améliore les caractéristiques du sol : sur lequel il est appliqué et le protège. Le chanvre étant neutre en pH, il ne risque pas d’acidifier votre sol comme le ferait, à long terme, l’écorce de pin. On remarquera aussi qu’il se décompose sans consommer beaucoup d’azote.

Permet de faire de substantielles économies d’eau : doté d’une grande capacité d’absorption, le paillis de chanvre diminue les risques d’évaporation et conserve un sol humide plus longtemps. Pour le jardinier, cela signifie la possibilité d’ espacer les arrosages et donc d’économiser l’eau, une ressource si précieuse et clé dans votre design en permaculture.

Facile à installer avec une bonne résistance au vent : avec leur petite taille, les paillettes de chanvre sont très faciles à installer au jardin et malgré leur légèreté apparente, elles résistent bien aux assauts du vent (contrairement à la paille par exemple).

Durée de vie assez longue : en fonction des conditions climatiques et l’épaisseur utilisée, le paillis de chanvre peut durer plus de 18 mois (comme le BRF). Ce qui signifie pour le jardinier, une réduction du travail d’entretien du sol sur cette période.

Evite le pourrissement des fruits et légumes poussant à ras du sol : il sera donc pratique pour les fraisiers, les melons, les courges, les épinards, les courgettes…

Fraisiers paillés avec des paillettes de chanvre.

Fraisiers paillés avec des paillettes de chanvre.

Ajoute une touche esthétique : avec ses couleurs qui varient au fil des saisons et de l’avancement de la décomposition, la paille de chanvre créera de jolis parterres. Mis en place dans les allées et les massifs, sa couleur claire illuminera le jardin.

Enrichit le sol : sa richesse en minéraux est bénéfique pour le sol et les cultures qu’il accueille. Naturellement biodégradable, la paille de chanvre pourra aussi être compostée facilement.

Améliore la microflore de la terre et limite la migration des limaces : en plus d’attirer une microflore et une microfaune active ainsi que des auxiliaires pour le sol, la paille de chanvre peut décourager les limaçons car ceux-ci ont bien du mal à s’y déplacer. Les moins affamés préféreront donc passer leur route, réduisant ainsi la pression sur vos jeunes plants potagers !

Protège du gel : en épandant une couverture de chènevotte  aux pieds des plantes restant au jardin pendant l’hiver, on protègera leurs racines des éventuels dégâts du gel saisonnier. 

Réduit le processus de battance : cela évitera à votre terre de durcir et de former une croûte peu accueillante pour la biodiversité. Cet avantage est commun à tous les mulchs (copeaux de bois, feuilles mortes, paillage d’ardoise…)

Ne contient pas de graines d’adventices : à l’inverse du foin qui peut parfois être un vrai réservoir à graines d’aventices, la paille de chanvre en est exempte.

Le paillage de chanvre du potager présente de nombreux avantages.

Le paillage de chanvre du potager présente de nombreux avantages.

Inconvénients du paillage au chanvre

Difficultés d’approvisionnement : le paillage de chanvre n’est pas la genre de paillage que l’on peut produire soi-même facilement. On peut s’en procurer en général en jardinerie ou en magasin spécialisé mais c’est rarement un produit qu’on trouve en local, hors grande distribution !

Un paillage onéreux : le prix moyen d’un sac de paille (20 Kg) de chanvre est compris entre 20 et 40 euros. A titre de comparaison, le ballot de rond de foin d’environ 150 kg est vendu au même prix.

Peut entraîner un pourrissement des racines et bulbes : en période de pluies fréquenteson évitera de pailler au chanvre les végétaux hydrophobes (comme les oignons ou l’ail par exemple), car les grandes propriétés de rétension d’eau du chanvre risquent de faire pourrir ces bulbes potagers ou les racines des plantes. En période pluvieuse, on privilégiera donc ce paillage aux pieds des plantes qui aiment vraiment l’humidité. Si on utilise ce paillage pour les arbres, il faut prévoir de laisser un espace entre le paillis de chanvre et le tronc des arbres, notamment pour ne pas asphyxier le point de greffe à cause d’une trop grande humidité.

Où acheter du paillis de chanvre et sous quelle forme ?

Tiges de chanvre broyées en vue d’une utilisation en paillis au jardin en permaculture.

Tiges de chanvre broyées en vue d’une utilisation en paillis au jardin en permaculture.

La paille de chanvre peut se trouver dans les magasins spécialisés tels que les jardineries mais on pourra aussi s’en procurer auprès des grandes enseignes de bricolage et sur des sites spécialisés en ligne.

Les balles compressées seront conditionnées le plus généralement :

  • En sac de 50 l : 5 kg
  • En sac de 100 l : 10 kg
  • En sac de 200 L : 20 kg

La norme NF U44-551 vous garantit une paille de chanvre de qualité, mais pas forcément exempte d’intrants chimiques (engrais).

Pour finir, avant de vous ruer en jardinerie pour vous procurer du paillis de chanvre, observez bien votre jardin en gardant en tête le principe de permaculture “Tout déchet est une ressource inexploitée” car il probable que vous ayez, déjà sur place, des ressources disponibles pour réaliser vos propres mulchs sans avoir rien à débourser ! 

 

Faites le design en permaculture de votre jardin !!

Pour savoir où il vous sera le plus utile d’installer un paillis de chanvre chez vous, il faut savoir à quoi vont servir les différents espaces de votre terrain ! Pour y parvenir efficacement et mettre toutes les chances de réussite de votre côté, faites le design en permaculture de votre jardin grâce à notre formation en ligne dédiée !!

Invitez la permaculture dans votre jardin

Vous souhaitez créer ou transformer votre jardin grâce à la permaculture mais ne savez pas comment vous y prendre ? Laissez-vous guider pas à pas en suivant notre formation vidéo en ligne « Invitez la permaculture dans votre jardin ! ».

Sur le même thème

Comment fabriquer une ruche horizontale à partir de palettes et matériaux de récupération ?

Comment fabriquer une ruche horizontale à partir de palettes et matériaux de récupération ?

Fabriquer une ruche avec du bois de palettes est à la portée de tous. Avec des outils de bricolage basiques, on fabrique une ruche pour un faible coût. En installant une ruche naturelle au fond de votre jardin, vous participez à une meilleure pollinisation des fruits...

Pour aller plus loin

N'hésitez pas à jeter un coup d'œil à nos ressources

Abonnez-vous à la Newsletter !

et ne ratez plus aucun de nos contenus !

Votre prénom* Votre email*

Si vous ne cochez pas la case ci-dessus, nous ne pouvons pas vous envoyer notre eBook compte tenu de nouvelle législation en vigueur.
Votre adresse mail et votre prénom seront enregistrés dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Ces données personnelles ne seront bien évidemment jamais partagées ou revendues à qui que ce soit.

A propos de l'auteur

PermacultureDesign

Cet article a été rédigé par l’équipe du bureau d’étude PermacultureDesign.

5 Commentaires

  1. Andréas

    Plus fin que la paille il est excellent pour empêcher la germination des mauvaises herbes. C’est vrai que ce n’est pas simple pour l’approvisionnement de gros volumes.. Personnellement j’utilise un broyeur pour donner la même texture fine à la paille.

    Réponse
  2. Céline

    Vu que le chanvre nourrit le sol et que j’aime manger des graines germées…j’en reserve une petite parcelle chaque année !

    Réponse
  3. Yann

    bonjour, votre article sur la paille de chanvre est fort intéressant, mais il l’aurait été bien plus si vous nous aviez expliqué, comment produire notre paille de chanvre. Entre 20 et 40€ les 20 Kilos, a mon humble avis c’est du grand n’importe quoi.

    Réponse
  4. LASNIER

    Que pensez-vous du miscantus? Un paysan en produit près de chez moi. Pas d’intrean pour cette culturelle

    Réponse
  5. Patrick MOLLAS

    Le paillage de chanvre favorise la prolifération des verres de terre, je vais pouvoir le vérifier car j’ai payé une surface de 10×34 mètres.
    Il y a une autre source d’approvisionnement les agriculteurs, personnellement un ami producteur de chanvre me donne tous ces débits de triage fibre/chènevotte et les bottes rondes qu’il n’a pas pu transformer.

    Réponse

Laisser un commentaire à Céline Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.