Les ressources et leur recyclage en permaculture

Les ressources et leur recyclage en permaculture

Nous avons une bonne nouvelle pour vous ! 😜

Si vous avez un projet qui vous tient à coeur et que vous vous demandez avec quels moyens vous allez bien pouvoir le réaliser, nous allons vous montrer que, sans le savoir, vous avez sans doute déjà plus de ressources disponibles que vous ne le pensez.

Comment concrétiser son projet avec peu de moyens ?

Une caractéristique que l’on retrouve chez beaucoup de permaculteurs, c’est la volonté de concrétiser leurs projets. Cela est souvent lié à un changement de vie, une envie de cohérence et cela va passer par la réalisation d’un projet :

  • création ou transformation d’un lieu
  • création d’une association
  • d’un lieu partagé
  • d’une entreprise
  • changement d’activité ou de métier
  • production de nourriture

Bref, ce n’est souvent pas un hasard si la rencontre avec la permaculture se fait à ce moment-là. En effet, la permaculture est une méthode de conception éthique qui va vous permettre de réaliser vos projets en tenant compte de votre contexte, c’est ce qui en fait tout sa force et sa pertinence.

Cette démarche de conception qui tient compte des éthiques et des principes universels de permaculture, va ensuite s’appuyer sur une analyse très poussée de votre contexte et de vos objectifs.

Savoir repérer ses ressources et imaginer leur recyclage en permaculture est primordial pour un projet à moindre coût.

Schéma illustrant le processus de design qui doit absolument s’appuyer sur les éthiques et principes universels de la permaculture puis sur votre contexte propre !

C’est pendant cette phase d’analyse qu’on appelle le « Design de permaculture » que vous allez rechercher les « ressources » disponibles pour vous aider dans la réalisation de votre projet.

Ne pas connaitre ses ressources disponibles est un énorme gâchis

Il est très rare, lorsqu’on a un projet à concrétiser, d’avoir le temps, l’énergie, les compétences et les finances de disponibles immédiatement. Ces moments de grâce se comptent généralement sur les doigts d’une main…

Alors, comment faire quand on n’a pas tout ce « contexte facilitant » pour réaliser son projet ?

Si vous apprenez à repérer vos ressources disponibles, mais aussi à vous en créer, vous disposerez là d’une aide précieuse, une vraie mine d’or pour vous aider dans la réalisation de tous vos projets.

Cela vous permettra de faire des économies en temps, en argent et facilitera la mise en place de ce que vous souhaitez réaliser.

Est-ce facile de repérer ses ressources ?

Ce n’est pas compliqué, mais, comme pour toutes les autres phases d’un design, cela nécessite une vraie méthodologie, si vous voulez en tirer toute l’efficacité.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si nous y avons consacré un module entier dans notre formation vidéo en ligne « Invitez la permaculture dans votre jardin ! ».

Avec la pratique, cela devient vite un réflexe dans la vie de tous les jours, et permet de repérer des ressources partout !!!

Savoir repérer ses ressources et imaginer leur recyclage en permaculture est primordial pour un projet à moindre coût.

Illustration des différents types de ressources recherchées dans le cadre d’un projet en permaculture.

Il existe plusieurs types de ressources :

  • financières
  • matérielles
  • physiques
  • humaines

Comme précisé, plus haut, il y a beaucoup à dire sur chaque type de ressources, mais nous allons vous donner des pistes pour commencer dès aujourd’hui à en repérer certaines.

Nous allons nous focaliser ensemble sur les « ressources physiques ».

Identifier vos ressources physiques

Dans cette catégorie de ressources, nous allons trouver, par exemple :

  • la gravité
  • les ressources naturelles du site
  • l’orientation du terrain et son exposition
  • la récupération d’objets ou de matériaux

Hou là, on vous a fait peur d’un coup ! Pas de panique, restez !!! 😅

Commençons par le plus simple : la récupération d’objets ou de matériaux.

Mais comme on est joueur 😆 on va coupler cette recherche avec un principe de permaculture qu’on aime particulièrement « Tout déchet est une ressource inexploitée ». Allez c’est parti…

Nous allons prendre comme exemple l’un de nos sites expérimentaux, où la première étape a été l’installation de la zone 0 à savoir « le lieu de vie ou d’activité principale ». Dans notre cas, il s’agissait d’une ancienne ruine que nous avons éco-rénovée en maison d’habitation familiale. Elle se situe dans une ancienne propriété viticole qui a été divisée au niveau de ses bâtiments, ce qui entraîne un voisinage proche de plusieurs personnes qui ont également rénové leurs biens.

Exemple de ressources physiques avec la démolition d’un toit

La partie centrale d’un toit au centre du bâtiment a donné naissance à un tas de déchets : planches, poutres, étanchéité goudron… Déchets ? Non ! Ressources !!

Alors c’est sûr qu’en l’état, le premier réflexe est d’évacuer en déchetterie ce type de matériaux, car plusieurs planches sont cassées, d’autres ont pris l’humidité, ou ont été grignotées par divers insectes et il y a des clous et vis partout…

Avec un peu d’huile de coude, un marteau de charpentier et un pied-de-biche, on peut transformer ce tas de déchets en une véritable ressource. Seuls les bouts les plus petits ou inutilisables ainsi que les matériaux de toiture goudronnée sont partis à la déchetterie. 95 % de ce tas de bois a été nettoyé de ses vis, trié et mis de côté pour des réalisations futures.

Un casque avec des podcasts d’émissions intéressantes 😉 aide quand même pas mal à passer le temps, pour ce travail pas forcément des plus épanouissants…

Comment recycler ce tas de bois récupéré de la démolition ?

Lorsque nous avons trié ce bois, nous ne connaissions pas encore sa destination. Quelques semaines après il a fallu créer des toilettes sèches d’extérieur sur ce site… Magique, nous avions quasiment tout de disponible immédiatement. Hormis la porte et les vis, tout est issu du site (y compris une palette pour le sol et les tôles pour la toiture). Si nous avions dû acheter ce bois cela nous aurait fait une sacrée facture vu le prix du bois en ce moment dans les magasins de bricolage.

Savoir repérer ses ressources et imaginer leur recyclage en permaculture est primordial pour un projet à moindre coût.

Ces toilettes sèches et les deux bancs sur les côtés ont été réalisés à partir des matériaux récupérés de la démolition de notre toit…

À noter également que les 2 bancs, à côté de ces toilettes sèches, sont réalisés avec des vieilles poutres et des pierres issues de la démolition. Les poutres étaient trop endommagées par les insectes pour les réutiliser en structure porteuse cela aurait pu être un problème. Par contre pour s’assoir dessus, elles sont idéales : Le problème est la solution !

Dans quelques années, lorsqu’elles seront vraiment trop friables, nous les composterons simplement à côté de là. Ces poutres très anciennes n’étant pas traitées, nous pourrons même les mettre dans des zones de culture. Ici, on utilise le principe « Un élément remplit plusieurs fonctions », mais avec une gestion qui s’étale dans le temps. 😃

Principe de permaculture : Un élément remplit plusieurs fonctions

Une partie du bois récupéré de la démolition du toit a aussi été transformé en jolies portes rustiques. Plutôt sympa le rendu, vous ne trouvez pas ?

Savoir repérer ses ressources et imaginer leur recyclage en permaculture est primordial pour un projet à moindre coût.

Exemple de porte faite en bois récupéré de la démolition de notre toit !

Savoir repérer ses ressources et imaginer leur recyclage en permaculture est primordial pour un projet à moindre coût.

Exemple de porte faite en bois récupéré de la démolition de notre toit !

Les déchets des uns peuvent être les ressources des autres : l’exemple de nos voisins !

Nos voisins avaient, eux aussi, fait des travaux de leur côté. L’un d’eux avait dans son jardin une montagne de pierres issues de sa démolition qu’il cherchait désespérément à évacuer en déchetterie sans que cela lui coûte trop d’efforts.

Savoir repérer ses ressources et imaginer leur recyclage en permaculture est primordial pour un projet à moindre coût.

Le tas de pierres du voisin qu’on a récupéré en partie avec plaisir ! L’autre partie va servir à la construction du mur entre nos deux propriétés…

Quelle chance !!! Des beaux moellons et quelques pierres de taille. Idéal pour créer différents petits ouvrages tels que des murets…

Il a donc été proposé au voisin de récupérer tout son stock de « déchets ». Celui-ci voulait également faire une clôture pour son jardin, nous avons pris ensemble la décision de réaliser un petit mur qui nous permettrait de marquer la limite, mais pas d’empêcher nos enfants de circuler entre nos deux terrains. Nous avons donc créé un passage plus bas au milieu du mur qui sert à la fois de passage pour les enfants, mais aussi de banc pour discuter entre voisins. 😉

 

Savoir repérer ses ressources et imaginer leur recyclage en permaculture est primordial pour un projet à moindre coût.

Mur en construction d’un commun accord entre chez nous et nos voisins, avec les pierres issues de ses travaux…

Savoir repérer ses ressources et imaginer leur recyclage en permaculture est primordial pour un projet à moindre coût.

Banc réalisé dans le mur de séparation entre chez nous et les voisins. Sa faible hauteur permet de marquer la limite sans empêcher les enfants de circuler d’un jardin à l’autre et permet aux adultes de se retrouver pour discuter entre voisins ;).

Ici nous utilisons le principe « Intégrer plutôt que séparer » à la fois sur l’espace mais également sur l’aspect social.

De plus, ce mur va nous permettre de créer des microclimats intéressants et pourra être le support de plantes dans le futur.

Des ressources insoupçonnées, il peut y en avoir partout !!!

Ces deux exemples contextuels sont là pour vous sensibiliser sur l’omniprésence des ressources tout autour de nous. Dans notre cas, nous n’avions pas de projet précis, mais avons su repérer ces opportunités lorsqu’elles se sont présentées. Nous vous encourageons à faire de même.

En repérant ce type d’opportunités, vous allez également stimuler votre créativité en réalisant des structures qui n’auraient sans doute pas existé sous cette forme, et même parfois créer du lien social.

Savoir repérer ses ressources et imaginer leur recyclage en permaculture est primordial pour un projet à moindre coût.

Autres utilisations des bois et pierres de récupération : création de bordures diverses pour des plate-bandes qui génèrent des micro-climats et offrent des abris à biodiversité ;).

De l’or sous les pieds : un exemple de ressources à portée de main pour qui se donne la peine de bien regarder !!!

Une petite anecdote pour finir qui résume bien l’intérêt de connaître ses ressources lorsqu’on a un projet à réaliser.

Un client qui nous consultait pour la réalisation de son design, avait déjà bien en tête une certaine vision de son projet. Le projet qu’il souhaitait mettre en place était ambitieux : 3 ha d’arboriculture, 6 000 m2 de maraichage, des baissières partout… le tout sur un terrain très dégradé…

Savoir repérer ses ressources et imaginer leur recyclage en permaculture est primordial pour un projet à moindre coût.

Fleurs et boutons de millepertuis (Hypericum Perforatum) dont les propriétés médicinales sont très nombreuses et très utilisées en phytothérapie !

Au vu de l’investissement que nécessitait ce projet, et le temps pour en recueillir les fruits, notre mission était de faire le design afin d’optimiser tout cela. Or en analysant ses ressources, nous nous sommes rendu compte qu’il était en train de marcher sur 3 ha de millepertuis qui ne demandait qu’à être ramassé pour être convertis en argent. Quasiment aucun investissement à faire pour une récolte immédiate. Il avait de l’or sous les pieds et ne le savait pas. Cela aurait été dommage de passer à côté, non ?

En conclusion, les ressources physiques peuvent être simples à trouver, à identifier et peuvent vous rendre de nombreux services pour réaliser votre projet. Nous espérons que cet article vous donnera l’envie de vous familiariser avec cette étape importante du design qui peut vous rapporter gros.

À vous de jouer maintenant 😜 !

Apprenez à repérer l’ensemble de vos ressources disponibles…

Savoir repérer l’ensemble de vos ressources disponibles est un exercice incontournable dans un projet en permaculture. C’est pourquoi nous y consacrons un module entier dans notre formation en ligne « Invitez la permaculture dans votre jardin ! » qui vous permettra de réaliser, vous-même, le design en permaculture de votre projet quelqu’il soit ! Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en savoir plus.

Invitez la permaculture dans votre jardin

Vous souhaitez créer ou transformer votre jardin grâce à la permaculture mais ne savez pas comment vous y prendre ? Laissez-vous guider pas à pas en suivant notre formation vidéo en ligne « Invitez la permaculture dans votre jardin ! ».

Mots clés
Permaculture, Ressources , Recyclage , récupération, recycler, réutiliser, déchets, matériaux, travaux, démolition, voisin, lien social, observation, opportunité, échange, système D, formation, permaculture, design, permacultureDesign

#PermacultureDesign #Permaculture #Ressources #Recyclage #Design #SystemeD

Sur le même thème

Le Verger en Permaculture

Le Verger en Permaculture

Quel délice de déguster les fruits de son verger ! D’autant plus que l’arbre fruitier, comme toute plante pérenne, nous apporte sa production inlassablement chaque année (ou un an sur deux), avec une maintenance très limitée, sans labour, semis ou autres dépenses...

Pour aller plus loin

N'hésitez pas à jeter un coup d'œil à nos ressources

Abonnez-vous à la Newsletter !

et ne ratez plus aucun de nos contenus !

Votre prénom* Votre email*

Si vous ne cochez pas la case ci-dessus, nous ne pouvons pas vous envoyer notre eBook compte tenu de nouvelle législation en vigueur.
Votre adresse mail et votre prénom seront enregistrés dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Ces données personnelles ne seront bien évidemment jamais partagées ou revendues à qui que ce soit.

A propos de l'auteur

PermacultureDesign

Cet article a été rédigé par l’équipe du bureau d’étude PermacultureDesign.

2 Commentaires

  1. Catherine Delahaye

    Merci, super,principes élémentaires que j’adore utiliser, c’est même un vrai jeu!

    Réponse
  2. LUC Isabelle

    Comment pourais-je recycler un récupérateur d’eau en plastique qui est percé à tous les angles de « plos »?

    Réponse

Laisser un commentaire à Catherine Delahaye Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.