La permaculture ?

4

La permaculture, l’éternelle question, ou quelque chose de très simple, mais très vaste, derrière un mot compliqué. Alors qu’est-ce que la permaculture?

« Agir avec la nature et non contre elle »

 

  • Facebook
  • Google+
  • Pinterest

Une représentation de la permaculture

 

Tout d’abord, j’insisterai sur ce que la permaculture n’est pas! Elle n’est ni une technique de jardinage, ni une méthode de fainéant ou l’on ne fait rien, ni de la culture sur butte ou dans la paille. Tout ce qui a été précité sont des « techniques » ou des conséquence, et la permaculture n’est pas une technique, mais plutôt un modèle de conception.

La permaculture est basée sur l’observation de la nature, les savoirs traditionnels des anciens, et les découvertes scientifiques récentes. Elle est décomposée en deux dimensions distinctes : une plutôt philosophique, qui décrit un nouveau modèle, ou paradigme pour vivre en harmonie avec la nature et notre communauté. Et une autre dimension conceptuelle, ou la permaculture est utilisée comme un outil de conception de lieux de vie durable.

De nombreuses informations ont été harmonieusement compilées et organisées de manière a créer une méthode simple, basée sur des éthiques, ayant pour but de replacer l’homme au sein d’un système durable et soutenable pour notre planète.

La permaculture traite donc de nombreux sujets : habitat, agriculture, communautés, eau...

Les précurseurs en matière de permaculture sont : P A Yeomans (water for every farm), Masanobu Fukuoka ( révolution d’un brin de paille), J Smith Russell ( tree crops ) et bien d’autres…

Nous focalisons beaucoup sur la gestion efficace de l’énergie qui nous est allouée principalement par nul autre que le soleil et le cœur de notre action est le design.

Le design permet de planifier les stratégies et les méthodes de permaculture qui nous permettront de remplir nos objectifs : auto-suffisance sur un lieu, création d’un jardin, d’une entreprise durable, gestion d’une communauté ou d’une bio-région…Tout en respectant les éthiques et principes de la permaculture.

Vous y trouverez sûrement, à certains moments, des techniques que vous connaissez déjà, que votre grand-père utilisait au jardin, ou que vous pratiquez en tant que éco-constructeur ou agriculteur en bio-dynamie bref…. Le génie qu’ont eu Bill Mollison et David Holmgren, les créateurs de la permaculture a été de fédérer des milliers d’informations en un système de planification global et cohérent.

L’autre point important concernant la permaculture, c’est que le fait d’observer les systèmes naturels locaux  et de s’en inspirer fait que cette méthode sera adaptable partout, mais par incidence, les techniques employées seront différentes selon de nombreux facteurs : climat, micro-climat, sol, contexte socio-culturel, etc…

Cette science est en perpétuel mouvement, elle est très inclusive et nous sommes constamment à l’affût de nouvelles stratégies, techniques et méthodes pour être encore plus efficace. Au niveau étymologique, sachez qu’à l’origine permaculture est issue de deux contractions anglaises :

Étymologie de la permaculture :

permanent-agriculture et permanent-culture

Ferme-permaculture-1
  • Facebook
  • Google+
  • Pinterest

La permaculture ou la création de lieux de vie durables

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :