Créer collectivement un jardin-forêt en permaculture : épisode 1, la genèse du projet

TERA, la ferme de Lartel, l’ouverture des possibles. Il y a un an, je suis arrivé à Masquières, petit village du Lot-et-Garonne et j’ai rejoint le projet TERA pour de bon. La ferme de Lartel, où venait de s’installer l’association (octobre 2015), n’était plus exploitée depuis deux ans. Nos douze hectares de terrain (sept de bois sur des coteaux calcaires, cinq de prairies en fond de vallon) n’attendaient que notre imagination et nos petits bras musclés pour entamer une transition vers la permaculture. Parmi le bouillonnement d’idées des premiers temps, le thème de la forêt-jardin revenait souvent. « Forêt-jardin...

En savoir plus