Le fraisier des Indes

Le fraisier des Indes

Petite contrefaçon réussie des fraises des bois, le fraisier des Indes, ne brille pas par la saveur de ses fruits, mais cela ne l’empêchera pas de rendre de bons services au jardin notamment comme couvre-sol.

Attention

Permaculture Design décline toute responsabilité en cas d’usage autre qu’informatif de ces données. Il vous appartient de vérifier ces informations précisément.

Données sur le contexte de développement de la plante : elles décrivent un contexte considéré par nos sources ou notre expérience comme idéal pour le développement de celle-ci. Cela ne veut pas dire que dans d’autres contextes ces plantes ne pourront pas vivre. N’hésitez pas à tester chez vous, la nature nous réserve toujours des surprises 😉

Comestibilité : vérifiez toujours les informations avec des ouvrages spécialisés. De même, des plantes aux apparences similaires à celles que vous allez mettre en place peuvent arriver naturellement à côté de celles-ci (oiseaux, auxiliaires...), il convient donc d’être toujours vigilant et de ne pas les consommer si vous avez le moindre doute.

Fonctions écologiques du Fraisier des Indes

Accueil de biodiversité : les oiseaux aiment les fruits du fraisier des Indes.

Usages humains du Fraisier des Indes

Couvre-sol : le Fraisier des Indes peut être utilisé comme couvre-sol supportant les piétinements et remplaçant avantageusement la pelouse avec un minimum d’entretien.
Il peut aussi attirer les limaces et les escargots loin des fraisiers cultivés.

Comestibilité de la plante

Fruits : les fruits sont plutôt insipides, mais en situation de survie, ils peuvent apporter de la Vitamine C.  Cependant, ingérés en grande quantité, ils peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux. Leur consommation excessive est donc déconseillée, mieux vaut les laisser aux oiseaux, limaces et autres petits habitants du jardin 😉
Feuilles : les feuilles fraîches peuvent être mangées en salades ou cuites comme des épinards. Sèches, on peut les utiliser en infusion.

Médicinal

Nommé « She mei » chez les Chinois, le fraisier des Indes est utilisé de la racine à la fleur en passant par la tige et les feuilles. Frais ou séché, il est réputé pour être antiseptique, anticancéreux, anticoagulant, dépuratif et fébrifuge
Feuilles fraîches : servent pour faire des cataplasmes soignants les abcès, furoncles, piqûres d’insectes et morsures de serpent.
Feuilles sèches : en préparation huileuse, elles soigneront les brûlures et les poussées d’eczéma.
Associé avec d’autres plantes : on le trouve en prescription contre certaines formes de cancer et des études sont réalisées pour connaître son action éventuelle sur le virus HIV.

Le saviez-vous ?

Le fraisier Duchesnea indica a de sacrées références ! « Indica » indique que le fraisier vient du pays des maharadjas (Inde) et Duchesnea rend hommage à Antoine Nicolas Duchesne, un royal botaniste, auteur d’un ouvrage sur l’histoire naturelle des fraises et jardinier au château de Versailles.

Exposition Ombre, mi-ombre
Texture de sol
Humidité du sol Frais, humide
Besoin en matière organiques Normal
PH du sol
Rusticité USDA Jusqu’à -24°C
Largeur 40 cm
Hauteur 10 cm
Racine Stolon
Strate Strate couvre-sol
Durée de vie Pionnier : <15ans
Croissance Rapide
Avis du designer Il est parfois compliqué de trouver de chouettes couvre-sols avec une utilité immédiate pour l’homme. Duchesnea indica en fait partie. Même si ses fruits sont anecdotiques, son pouvoir couvrant est excellent et elle trouvera sa place dans vos guildes, et autres massifs pérennes, et ce dans toutes les zones.
À noter que cette plante a un caractère invasif, elle peut concurrencer et prendre le pas sur d’autres couvre-sols, comme le fraisier sauvage par exemple, si sa progression n’est pas contenue.
Cycle de reproduction Vivace
Type de feuillage Semi-caduque/Semi-persistant
En savoir plus...

Besoins écologiques

Exposition

L’exposition correspond à la luminosité considérée comme la plus adéquate pour le développement optimal de la plante, ou de sa fructification.

Texture de sol

La texture de sol décrite ici correspond à celle considérée comme la plus adéquate pour le développement optimal du réseau racinaire de la plante. Pour connaitre la texture de votre sol, cliquez ici.

Humidité du sol

Les différents types d’humidité du sol qui ne limite pas le développement normal de la plante.

PH du sol

Le PH (potentiel hydrogène) de sol décrit ici correspond à la valeur considérée comme la plus adéquate pour le développement optimal du réseau racinaire. Très acide : de 0 à 4 Acide : de 4 à 5,5 Légèrement acide : de 5,5 à 7 Neutre : 7 Légèrement basique : de 7 à 8,5 Basique : de 8,5 à 10 Très basique : de 10 à14

Zone de rusticité

Température maximale exceptionnelle supportée par la plante.


Architecture

Les largeurs (diamètres) et les hauteurs des plantes indiquées sont celles atteintes à maturités (en mètres) sous nos contrées sans taille ou contrôle de la forme.


Design

Strates

Strate(s) de végétation à laquelle appartient selon nous cette plante pour la création d’un jardin-forêt. Pour en savoir plus sur les différentes strates, cliquez ici.

Durée de vie

Il s’agit de la durée de vie estimée du végétal. Pour facilité le choix nous l’avons classé en trois grandes catégories liées au cycle de la succession écologique. : Pionnier : moins de 15 ans Forêt secondaire : entre 15 et 100 ans Forêt primaire : 100 ans et plus

Croissance

La croissance correspond à la longueur de croissance d’un jeune pousse sur une année. Très rapide : plus de 4 m/an Rapide : au moins 2 m/an Moyenne : entre 30 cm et 2 m/an Lente :  moins de 0,3 m/an

Avis du designer

L’avis de notre bureau d’études sur cette plante.


Caractéristiques

Cycle de reproduction

Annuel Les plantes annuelles sont des plantes dont le cycle de vie, (c’est à dire de la graine à la production de nouvelles graines) ne dure qu’une année. Bisannuel Les plantes bisannuelles sont des plantes dont le cycle de vie, (c’est à dire de la graine à la production de nouvelles graines) s’effectue en général sur 2 années. Pérenne Une plante pérenne, ou plante vivace est une plante pouvant vivre plusieurs années (herbacées ou arbres).

Feuillage

Caduc Si une plante perd la totalité de ces feuilles dans l’année (généralement en automne) et le renouvelle ensuite (généralement au printemps), ont dit que la plante à un feuillage caduc. Persistant Si une plante garde son feuillage toute l’année, on parle de feuillage persistant Semi-persistant Lorsqu’une plante conserve une partie de son feuillage toute l’année, mais si les feuilles sont souvent remplacées à belle saison.

Nom botanique Duchesnea indica ou potentilla indica
Nom commun Fraisier des Indes
Autres appellations Fraisier de Duchesne, Fraisier à fleurs jaunes, duschesnée ou faux fraisier, fraise marron, fraise crapaud ou fraise d’l’eau (à la Réunion)
Nom anglais Mock Strawberry, Indian strawberry
Famille Rosaceae
Genre Duchesnea
Le Fraisier des Indes est une plante issue d’Asie méridionale et orientale. On la trouve en Afghanistan, Inde, Indonésie, Japon, Corée et Nord de la Chine.

Arrivée en Europe au XVIIe siècle comme plante ornementale, sa répartition géographique actuelle est très étendue sur tout le contiennent européen ainsi qu’aux États-Unis. On en trouve aussi sur l’île de la Réunion.
Les principaux types d’habitats où se rencontre le Fraisier des Indes sont les sous-bois et lisières, en montagne et dans les parcs.

Aucune vulnérabilité
Jan. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sep. Oct. Nov. Déc.
Jan. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sép. Oct. Nov. Déc.
fleurs
fruit
fleurs
fruits
fleurs
fruits
fleurs
fruits
fleurs
fruits

Culture du fraisier des Indes

Jan. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sep. Oct. Nov. Déc.
Jan. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sep. Oct. Nov. Déc.
semis
direct
semis en
serre froide
Jan. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sep. Oct. Nov. Déc.
Propagation Bouturage des racines
Division des stolons
Conseils de plantation Avant d’implanter le fraisier des Indes chez vous, assurez-vous que cela est autorisé dans votre région et veillez à en contenir la propagation aux seules zones que vous souhaitez recouvrir. À cause de son caractère fortement invasif, l’implantation du fraisier des Indes est, en effet, interdite dans certaines régions du globe. C’est le cas par exemple en région Wallonne.

Plantations en pots en hiver

Astuce du pépiniériste

Où trouver cette plante ?

Chez votre pépiniériste local ou sur les jardineries en ligne ci-dessous :

Le fraisier des Indes
Jardin du pic vert

Retrouvez d’autres fiches plantes classées par strates de végétation sur notre page :
« Choisissez vos plantes pour créer votre jardin-forêt »

Mots clés

permaculture, design, permacultureDesign, plante, duchesnea indica, potentilla indica, fraisier des Indes, indien, fraise crapaud, fraisier à fleurs jaunes, faux fraisier, duchesnée, fraisier de Duchesne, fiche, utilité, jardin-forêt, agroforesterie, arbuste, planter, besoins, caractéristiques, fleurs, fruits, architecture, reproduction, culture, usages, comestibilité, fonction, habitat, environnement, botanique, informations, écologie, taxonomie, propagation, multiplication, strate, couvre-sol

#PermacultureDesign #Permaculture #FraisierDesIndes #FauxFraisier #PlantezVotreAbondance #FichePlante #JardinForet #Agroforesterie #PlanteUtileEnPermaculture #StrateCouvreSol

Trees for Gardens, Orchards and Permaculture

« Aimez vos plantes invasives »

Mangez-les !

Livre de François Couplan
144 pages, édité par Edition Quae en 2015.

Prix : environ 25 €

Références complètes (éditeur, ISBN…), descriptions et avis des lecteurs sur :
Amazon   |   Decitre  |  Ulmer

Sur le même thème

L’amélanchier du Canada

On ne vous prend pas pour une pomme en vous disant qu’il y a des pommes qui marquent l’Histoire. Il n’y a qu’à citer celles d’Adam et de Blanche Neige ! Mais la « petite pomme » que donne l’Amélanchier du Canada est toute différente. D’abord rouge vif puis pourpre...

Créer collectivement un jardin-forêt en permaculture : épisode 4, l’épreuve du feu, c’est l’été.

Après un printemps 2017 plein de promesses pour la forêt-jardin, l’été est arrivé à TERA et on l’a senti passer ! Coup de chaleur et sueurs froides Si j’avais un seul conseil à donner à ceux qui souhaitent lancer une forêt comestible au sein d’un projet collectif,...

La consoude à grandes fleurs

Dans la tradition chrétienne, certains prétendent que la consoude était une plante présente dans le luxuriant jardin d’Éden aux côtés d’Adam et Ève. Sa fiche d’identité et toutes ses applications pourraient bien ne pas leur donner tort tant elle semble avoir hérité de...

Pour aller plus loin

N'hésitez pas à jeter un coup d'œil à nos ressources

Abonnez-vous à la Newsletter !

et ne ratez plus aucun de nos contenus !

A propos de l'auteur

PermacultureDesign

Cet article a été rédigé par l’équipe du bureau d’étude PermacultureDesign.

5 Commentaires

  1. alex

    attention , plante invasive interdite et dangereuse en Belgique…
    merci de vérifier vos sources !

    Réponse
    • Magalie Toulzac

      Bonjour Alex, nous connaissons effectivement le caractère invasif du fraisier des Indes et l’avons d’ailleurs précisé dans notre fiche à plusieurs endroits, dans l’avis du designer ainsi que dans les conseils de plantation : »Avant d’implanter le fraisier des Indes chez vous, assurez-vous que cela est autorisé dans votre région et veillez à en contenir la propagation aux seules zones que vous souhaitez recouvrir. À cause de son caractère fortement invasif, l’implantation du fraisier des Indes est, en effet, interdite dans certaines régions du globe. C’est le cas par exemple en Région wallonne. » Il n’en reste pas moins à nos yeux un couvre-sol intéressant qui peut rendre service dans certains contextes. Merci de lire nos articles en intégralité avant de nous demander de vérifier nos sources à l’avenir 😉 Amicalement.

      Réponse
  2. Effix

    Je suis surpris que vous conseillez une plante invasive, tôt ou tard elle échappera au contrôle du jardinier

    Réponse
  3. Suzanne

    Bonsoir à tous,

    En voyant le fruit, la fleur et la feuille, j’ai pensé que cela ressemblait à la potentielle.
    J’ai aperçue le nom quelque part. « Duchesnea indica ou potentilla indica »

    Je vois que je ne me suis pas trompée, à moins d’une autre sorte. De la potentielle
    « sauvage » il y en a de temps à autre sur notre terrain (refuge oiseaux, 26 ares) en Haute Saône
    mais aussi par ci par là dans le petit jardin de ma maman dans les Hauts de Seine 92000.
    Il y en a aussi dans les bois, j’enseigne aux enfants de ne pas manger le fruit même sur
    notre terrain parce que ce ne sont pas des fraises.

    Nous. sommes une association pour enfants et nous essayons de suivre vos conseils de
    permaculture.

    J’ai partagé car je trouve amusant le fait que j’ai reconnu, et que vous la conseillez,
    je ne trouve pas que ce soitt une plante invasive à moins qu’il y ait une autre sorte.
    Je n’en retrouve pas forcément chaque année. Par contre des fraisiers des bois et
    leurs fruits nous n’en manquons pas. Les oiseaux en profitent bien. Nous sommes
    heureux pour eux.

    Voilà notre, ma petite histoire… Merci pour tous vos bons conseils.

    Bien cordialement.

    Réponse
  4. Sven

    Ce fraisier invasif et difficile à éliminer si on a différentes autres variétés de fraise: il faut attendre les premiers boutons.
    En plus les fruits sont incipides
    Franchement je ne recommande pas pour ma part.

    Réponse

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This