Le vermicomposteur : une boîte à vers pour faire un compost de qualité

Qu’est-ce qu’un vermicomposteur ?

Le ver à fumier l’eisenia foetidia (ver tigré) et son proche parent l’eisenia andrei (ver rouge de Californie) sont géniaux ! Ils sont de formidables décomposeurs de matière organique et peuvent être une grande aide pour nous au quotidien. Ils sont différents du lombric du jardin.
On élève donc ces vers pour les services qu’ils peuvent nous rendre. Ils mangent d’une à deux fois leur poid par jour et se reproduisent aussi très facilement jusqu’à 500 descendants par an.

Le vermicomposteur est une boîte à vers permettant de faire un compost de qualité

Le ver tigré ou eisenia foetidia est un formidable décomposeur de matières organiques très rustique. Source photo : https://www.sciencelearn.org.nz

On peut aussi élever d’autres types de larves comme celles de l’hermetia illucens aussi appelée « black soldier fly ».

Le vermicomposteur est une boîte à vers permettant de faire un compost de qualité

Les larves de l’hermetia illucens aussi appelée « black soldier fly » sont très efficaces pour décomposer la matière organique. Source photo : Wikipedia

Pourquoi installer un vermicomposteur chez soi ?

Avoir un vermicomposteur chez soi procure de nombreux avantages :

  • Faire un compost de qualité
  • Obtenir du jus de vermicompost ou « thé de vers » qui est un excellent engrais à utiliser pur ou dilué au jardin.
  • Produire de la nourriture pour les poules, les poissons, ou d’autres animaux
  • Réduire vos déchets dont 30 % à 50 % sont des matières organiques valorisables en fertilisants naturels, plutôt intéressant non ?

Comment installer un vermicomposteur chez soi ?

Le contenant du vermicomposteur

Dans l’exemple que vous pouvez voir dans la vidéo, nous avons choisi un vieux congélateur de récupération pour servir de contenant à notre vermicomposteur.
Qu’y a-t-il dans notre vermicomposteur-congélateur fait maison : un trou dans le fond pour la récupération des jus, 20 cm de cailloux au fond avec, par-dessus un géotextile. Cela fait office de drain. Au-dessus, on met l’ensemble de nos matières organiques avec au démarrage une petite couche de fumier.

Le vermicomposteur est une boîte à vers permettant de faire un compost de qualité

Notre vermicomposteur-congélateur fait maison sur la ferme expérimentale de la Goursaline.

L’aeration du vermicomposteur

Le vermicomposteur n’a pas besoin d’aération particulière, on peut le laisser entrouvert de temps en temps, mais les ouvertures régulières, lors des dépôts de déchets organiques, suffisent.

Les apports de matière organique

On essaye de faire un apport carbone (brun et sec)/azote (frais et vert) assez équilibré, mais on ne se prend pas la tête non plus, car les vers sont très rustiques.

La maintenance du vermicomposteur

Elle est très faible ! Il faut juste vérifier que l’humidité reste constante et que les températures ne montent ni ne diminuent pas trop !

La valorisation au jardin des produits du vermicomposteur

Pour récupérer des vers pour nourrir des animaux, il suffit d’écarter légèrement les matières organiques présentes sur le dessus du vermicomposteur et on découvre de nombreux amas de vers à prélever.

Pour récupérer le compost, on met en lumière la surface, cela va faire descendre les vers en profondeur, on peut alors gratter la surface pour récupérer un excellent compost à utiliser immédiatement au jardin.

Pour les jus, on a fait un trou sous notre vermicomposteur et positionné sous ce trou un seau qui sert de réceptacle au « thé de vers », excellent engrais naturel qu’on peut utiliser dilué ou pur au jardin selon la gourmandise des plantes.

Le vermicomposteur est une boîte à vers permettant de faire un compost de qualité

Le jus de vermicomposteur ou « thé de vers » est un excellent engrais naturel facile à recueillir.

Où installer son vermicomposteur ?

Comme le vermicomposteur ne produit pas d’odeur, il peut être installé à l’intérieur comme à l’extérieur, en appartement ou au jardin.
L’idéal est un lieu où la température ne monte pas trop en été et ne baisse pas trop en hiver, 20 °C de constante est une température parfaite pour nos petits vers. Le top c’est donc en intérieur, à l’abri de la lumière et des mouches donc dans un environnement fermé.

Où trouver des vermicomposteurs/lombricomposteurs dans le commerce :

Voici différents modèles de vermicomposteurs pour jardin, terrasse ou appartement disponibles dans le commerce :

La gamme de Lombricomposteur Eco-Worm de fabrication française disponible :

Chez Amazon
Chez Jardins Animés

Des livres pour aller plus loin :

L’encyclopédie des plantes bio-indicatrices alimentaires et médicinales : Guide de diagnostic des sols Volume 1

Lombricompost pour tous

Passez au ver pour vos déchets !

Jean-Paul Collaert
128 pages, édité par Edition Terran en 2009.

Prix : environ 15 €

Références complètes (éditeur, ISBN…), descriptions et avis des lecteurs sur :
Amazon    |   Decitre    |   Unithèque

L’encyclopédie des plantes bio-indicatrices alimentaires et médicinales : Guide de diagnostic des sols Volume 1

Lombricompost

Vincent Desbois
80 pages, édité par Edition Rustica en 2011.

Prix : environ 12 €

Références complètes (éditeur, ISBN…), descriptions et avis des lecteurs sur :
Amazon    |   Decitre    |   Unithèque

Sur quel support de culture utiliserez-vous les produits de votre vermicompost ?

Si c’est une question que vous vous posez, c’est que vous n’avez pas encore trouvé le support de culture idéal en rapport à votre contexte et vos objectifs de production. Trouvez facilement le support qui vous conviendra avec notre formation en ligne « Choisissez votre support de culture idéal ». Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en savoir plus.

Choisissez votre support de culture idéal !

Vous souhaitez produire tout ou partie de votre alimentation en la cultivant vous-même ? Faire des buttes ne sera pas forcément une bonne idée dans votre cas. Trouvez le support de culture le plus adapté à votre contexte et vos objectifs de production grâce à notre formation vidéo en ligne « Choisissez votre support de culture idéal ».

Mots clés

permaculture, design, permacultureDesign, vermicomposteur, valoriser, déchets, compost, vers, lombricomposteur, jus, engrais, fertiliser, organique, fertilisant naturel, eisenia foetidia, eisinia andrei, lombricomposteur, vermicompost, lombricompost, décomposeurs, décomposition, thé de vers, hermetia illucens
#PermacultureDesign #Permaculture #Vermicomposteur #FaireSoiMeme #StrategiePermacole #FaireDesEconomies #ReduireSesDechets #ValoriserSesDechets #EiseniaAndrei #EiseniaFoetidia #Compost

Sur le même thème

Comment fabriquer une ruche horizontale à partir de palettes et matériaux de récupération ?

Fabriquer une ruche avec du bois de palettes est à la portée de tous. Avec des outils de bricolage basiques, on fabrique une ruche pour un faible coût. En installant une ruche naturelle au fond de votre jardin, vous participez à une meilleure pollinisation des fruits...

Livre La forêt-jardin : créer une forêt comestible en permaculture pour retrouver autonomie et abondance

Fondateur et directeur de la fondation Agroforestery Research Trust, impliquée dans la recherche sur l’agroforesterie en milieu tempéré, Martin Crawford s’intéresse depuis plus de 20 ans à la culture et à l’usage des plantes pérennes dans l’alimentation humaine....

Pour aller plus loin

N'hésitez pas à jeter un coup d'œil à nos ressources

Abonnez-vous à la Newsletter !

et ne ratez plus aucun de nos contenus !

A propos de l'auteur

PermacultureDesign

Cet article a été rédigé par l’équipe du bureau d’étude PermacultureDesign.

2 Commentaires

  1. LALLART

    Bonjour,

    Merci pour toutes vos infos,
    Je me lance cette année dans la permaculture aprés plusieurs années de potager traditionnel
    Il y a beaucoup d’infos à aller chercher et votre site me sert de fil conducteur

    Merci pour votre optimisme et votre volonté de vouloir changer le monde
    On apprend beaucoup de choses évidente que l ‘on ne voyait pas jusqu’ici
    On y arrivera

    Laurent

    Réponse
  2. Dupont

    Bonjour à toute l’équipe. Merci pour les infos utiles. Je possède un vermicomposteur installé dans la cave et qui fonctionne très bien. Je me pose une question au vu de la vidéo. Il paraît qu’il faut éviter de mettre les pelures d’oignons, d’ail, les pelures des agrumes car les vers ne les supportent pas. Est-ce vrai ? Merci pour votre réponse.

    Réponse

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This