D’un verger classique à une oasis d’abondance : le design en permaculture de Julie et Ludovic.

L’été dernier, nous sommes partis à la rencontre de quelques membres de notre formation « Invitez la permaculture dans votre jardin », curieux de voir comment celle-ci avait été mise en pratique concrètement chez les gens en relation avec leurs contextes et leurs objectifs personnels. Ces belles rencontres humaines, riches en surprises, sourires et astuces, nous avons décidé de vous les partager à travers notre série vidéo « Un permaculteur, un jardin ».

Après le témoignage vidéo de Myriam et Déborah, voici celui de Julie et Ludovic qui ont transformé un verger vieillissant en jardin d’abondance pour devenir plus autonomes au niveau alimentaire et se rapprocher de la nature en changeant de style de vie.

Le contexte de départ chez Julie et Ludovic : un verger classique vieillissant

Basée en périphérie de Montauban, sur une petite commune rurale, la propriété de Julie et Ludovic comportait, à leur arrivée, un simple verger planté quelque 50 ans plus tôt où trônaient, seuls, des arbres fruitiers sur une pelouse « bien propre », tondue toutes les semaines avec assiduité par l’ancien propriétaire.

Le vieux verger (trop) bien tondu avant sa transformation en jardin-forêt par Julie et Ludovic.

Ludovic nous confie aujourd’hui que ce verger avait presque l’air stérile tant il manquait de biodiversité, sans une herbe plus haute que l’autre.

Leur projet de jardin verger en permaculture

Chacun de leur côté, Julie et Ludovic était en recherche d’un style de vie plus sain, plus proche de la nature.

Julie s’intéressait à la façon de produire sa propre nourriture en cultivant soi-même ses fruits et légumes. C’est tout naturellement au cours de ce cheminement qu’elle a découvert la permaculture.

Ludovic s’intéressait, quant à lui, à l’autonomie énergétique et alimentaire.

C’est en échangeant à ces sujets sur des réseaux sociaux que ces deux anciens amis de collège se sont re-rencontrés et ont décidé de faire leur chemin ensemble.

Avant même leur arrivée sur leur terrain actuel, le couple décide de se mettre en action et ils commencent à suivre notre formation vidéo en ligne « Invitez la permaculture dans votre jardin » dès l’été 2014.

Pendant un an, ils vont observer leur terrain, définir leurs objectifs, travailler leur design et commencer quelques petits aménagements. Lors de leur emménagement, en juin 2015, ils commencent donc à concrétiser leur projet sur leur site.

Julie et Ludovic ont réussi à transformer un verger classique en jardin d’abondance grâce au design de permaculture.

Exemple d’un des premiers dessins faits par Julie et Ludovic pour avancer dans la transformation de leur verger en jardin-forêt nourricier grâce au design ; celui-ci évoluera ensuite en fonction de leurs observations, envies et expérimentations sur le terrain.

Leur objectif principal de départ est de créer un lieu pouvant produire de façon durable et autonome un maximum de nourriture pour eux-mêmes voire plus si possible, le tout géré par une personne principalement. Ils se sont fixés 5 ans pour y parvenir. Pour ce faire, c’est Julie qui est devenue permacultrice à plein temps, se consacrant à 100 % aux aménagements et aux productions utiles de leur jardin verger.

Particularités du design en permaculture de leur jardin verger

Leur jardin verger occupe une surface de 1000 m2 auxquels se rajoute une serre bioclimatique de 32 m2 adossée à un poulailler.

Julie et Ludovic ont réussi à transformer un verger classique en jardin d’abondance grâce au design de permaculture.

Vue aérienne d’une partie du jardin verger avec, dans le fond la serre bioclimatique.

Comme leur verger de départ était vieillissant, ils travaillent à son renouvellement en rajoutant chaque année de jeunes spécimens adaptés à leurs conditions locales puisqu’ils se les procurent auprès d’un conservatoire local d’espèces fruitières et vignes anciennes, le conservatoire de Puycelsi. Ils s’assurent ainsi d’avoir des variétés adaptées à leur contexte et participent également à la conservation de ce patrimoine naturel.

Les facteurs limitants dans leur jardin verger en permaculture :

Comme dans tout contexte, ils ont listé une série de facteurs limitants qui les ont amenés à faire divers choix stratégiques en terme de techniques.

Leur terre très argileuse couplée à un climat chaud et sec en été les a amenés à créer des buttes en hugelkultur (avec du bois à l’intérieur) pour leurs cultures potagères d’annuelles. Ce type de buttes, découvertes par Ludovic en lisant les livres de Sepp Holzer, permet en effet de bien conserver l’eau dans la butte et de réduire significativement les besoins en arrosage même en période estivale. Ces buttes augmentent aussi la profondeur d’enracinement possible pour les végétaux, créent des microclimats favorables aux plantes et deviennent d’année en année de plus en plus fertiles grâce à la décomposition progressive du bois se trouvant à l’intérieur.

Les buttes du potager de Julie et Ludovic inspirées de Sepp Holzer et de la technique en Hugelkultur avec du bois à l’intérieur, ce qui permet de conserver beaucoup d’humidité et de réduire significativement les besoins en arrosage.

 

Grâce aux buttes, Julie et Ludovic n’ont arrosé leurs buttes que 7 fois cet été, entre mai et septembre, s’économisant beaucoup de temps, d’eau et d’énergie 😉

Ils utilisent également des outils adaptés comme la grelinette pour décompacter le sol sans le retourner et favoriser ainsi le développement de la vie du sol (bactéries, microfaune…) et sa fertilité.

Ils avaient aussi observé un couloir de vent important qui freinait le développement des végétaux sur une partie de leur terrain. Ils ont donc créé une haie brise-vent à l’endroit où pénétrait ce vent dominant sur leur propriété afin d’en atténuer les effets négatifs. Cette haie n’a pas encore atteint tout son potentiel de brise-vent, car elle est encore jeune, mais à terme elle remplira très bien son rôle protecteur.

Les principes de permaculture comme guides pour leurs décisions et aménagements au jardin verger :

Julie et Ludovic ont bien suivi nos conseils et se sont appuyés, à chaque étape de leur projet, sur les principes de permaculture. On peut citer notamment :

Observer et interagir

On le répète souvent, mais c’est tellement vrai que ça en vaut la peine : l’observation est fondamentale dans la réussite d’un projet en permaculture. Dans le cas de Julie et Ludovic, elle leur a notamment permis de bien positionner leur haie brise-vent, mais aussi leur jardin potager en buttes, leur serre bioclimatique, leur parterre de plantes médicinales et aromatiques ainsi que leur mare !

Utiliser et valoriser la diversité

La biodiversité est porteuse de résilience dans les écosystèmes : elle apporte avec elle des solutions naturelles à des maladies ou des attaques d’indésirables, elle diversifie vos récoltes et donc votre alimentation et ses apports nutritionnels. Bref, elle est extrêmement importante, notamment pour ceux qui souhaitent développer leur autonomie alimentaire !
Julie et Ludovic l’ont bien compris et s’attachent à en accueillir un maximum sur leur terrain qu’il s’agisse de faune ou de flore.

Julie et Ludovic laissent faire la Nature et accueillent avec joie sa biodiversité partout dans leur jardin verger. On est maintenant loin de l’époque où le moindre brin d’herbe était systématiquement tondu !

 

Leur jardin-forêt comporte aujourd’hui plus de 150 arbres fruitiers, arbustes et petits fruits dont certains sont venus tous seuls et ce n’est qu’un début… De plus, ils réservent des espaces à la nature sauvage sur lesquels ils n’interviennent pas du tout pour attirer un maximum d’insectes et petits animaux auxiliaires du jardin.

Leur mare, conçue avec plusieurs profondeurs et espaliers pour créer différents univers aquatiques, est également un atout de taille pour attirer insectes, reptiles et autres batraciens très utiles au jardin en permaculture ! Cette mare leur permettra aussi à terme de cultiver différents végétaux aquatiques utiles.

Julie et Ludovic ont réussi à transformer un verger classique en jardin d’abondance grâce au design de permaculture.

La mare a été conçue avec différentes profondeurs et des paliers pour attirer et héberger un maximum de biodiversité dans le jardin verger.

Utiliser et valoriser l’effet de bordure

Julie et Ludovic s’appuient sur l’effet de bordure pour créer des microclimats favorables en de nombreux endroits de leur propriété. Cela leur permet de planter plus tôt dans une terre plus vite réchauffée dans le cas des buttes et donc d’obtenir plus tôt une récolte.

En utilisant pour les allées entre leurs buttes des dalles foraines (en terre cuite), ils créent un nouvel effet de bordure et apportent un matériau inertique capable d’emmagasiner de la chaleur le jour pour la restituer la nuit aux milieux voisins. Les dalles étant poreuses, elles conservent aussi bien l’humidité qui est, elle aussi, restituée aux plantes avoisinantes par évaporation lors des journées ensoleillées…

Les dalles foraines dans les allées des buttes du potager permettent de créer un effet de bordure avec des microclimats par la restitution de chaleur la nuit et d’humidité le jour quand elles ont été arrosées le matin ou la veille au soir.

 

Utiliser et valoriser les services et ressources renouvelables et biologiques

Trois exemples concrets illustrent bien ce principe dans l’écosystème cultivé de Julie et Ludovic.

Tout d’abord leur platane, taillé en têtard, leur fournit environ 3 m3 de BRF (Bois Raméal Fragmenté) tous les ans, bien utile pour mulcher leurs supports de culture et leurs arbres.

Il y a aussi le test expérimenté par Julie avec l’ipomée qu’elle a laissé se développer dans son jardin de plantes médicinales pour que l’ipomée les protège de la chaleur en créant de l’ombre avec son feuillage.

Les ipomées que Julie a laissées pousser dans son jardin de plantes médicinales et aromatiques protègent ces dernières des fortes chaleurs grâce à leur feuillage.

 

On peut aussi citer l’utilisation de l’ail que Julie a planté aux pieds de ses pêchers pour renforcer leurs défenses, combinée au fait qu’elle a laissé pousser les plantes sauvages autour de ces pêchers attirant ainsi de nombreux insectes. Sans savoir vraiment ce qui a été le plus utile, Julie a simplement constaté que ses pêches étaient plus saines et non infestées de « bébêtes » comme c’était systématiquement le cas les années précédentes.

Julie et Ludovic ont réussi à transformer un verger classique en jardin d’abondance grâce au design de permaculture.

L’ail implanté aux pieds des pêchers ainsi que les plantes sauvages conservées tout autour ont permis à Julie de récolter pour la première année des pêches saines non infestées de « bébêtes ».

Chaque élément est placé selon ses relations avec les autres

C’est en mettant en application ce principe que Julie et Ludovic ont positionné et aménagé côte à côte leur serre et leur poulailler créant une synergie positive entre ces deux éléments. Ils s’apportent ainsi mutuellement de la chaleur notamment en hiver pour le plus grand plaisir de leurs pensionnaires à plumes.

En mettant côte à côte leur serre et leur poulailler, ses deux éléments essentiels de leur jardin verger s’apportent de la chaleur en hiver quand les plantes et les animaux en ont le plus besoin.

 

Leur jardin verger en permaculture aujourd’hui

Cela fait maintenant un peu plus de deux ans que Julie et Ludovic ont entamé leur transformation et le résultat est déjà très encourageant comme on peut le voir dans la vidéo.

Le jardin verger en permaculture de Julie et Ludovic ressemble de plus en plus à une corne d’abondance, il devient chaque année plus riche en biodiversité et plus résilient et leur permet d’augmenter leur autonomie alimentaire.

 

Aujourd’hui, ils inspirent leur entourage puisque même leur voisin qui pratiquait un jardinage classique depuis des dizaines d’années, a peu à peu décidé d’essayer lui aussi de favoriser la nature en commençant par pratiquer le paillage dans son potager… un petit pas pour la Nature, un grand pas pour cet homme qui reconnaît que « ça marche » et s’intéresse du coup encore plus aux aménagements de Julie et Ludovic dont il va sans doute continuer à s’inspirer !!

Et pour aller encore plus loin dans leur changement de vie, Ludovic, avec l’aide de Julie, a développé dans son entreprise de construction une branche spécialisée dans l’aménagement et la construction en lien avec des projets permacoles.

Il propose donc sur son site tout un panel de prestations pour aider à aménager des sites en permaculture sur le département de Tarn-et-Garonne et départements limitrophes : construction de serre bioclimatique, de jardin sur buttes, de mares, de jardin-forêt… Si vous êtes dans son rayon d’action, n’hésitez pas à le contacter, vous trouverez un partenaire passionné, fiable et expérimenté avec tout le matériel, la main d’œuvre et le savoir-faire pour réussir vos projets.

Et vous, ça vous tente de vous lancer ??

À bientôt pour d’autres témoignages enthousiasmants !

L’équipe de PermacultureDesign

Transformez votre lieu en corne d’abondance 😉

Comme Julie et Ludovic, laissez-vous guider étape par étape par la formation « Invitez la permaculture dans votre jardin » pour transformer votre jardin en oasis d’abondance où la biodiversité sera votre alliée ! Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en savoir plus.

Invitez la permaculture dans votre jardin

Vous souhaitez créer ou transformer votre jardin grâce à la permaculture mais ne savez pas comment vous y prendre ? Laissez-vous guider pas à pas en suivant notre formation vidéo en ligne « Invitez la permaculture dans votre jardin ! ».

« Désert ou paradis ? »

Mise en place et pratique de la « Permaculture Holzer »

Livre de Sepp Holzer
207 pages, édité par Imagine un colibri, sortie en 2014

Prix : environ 22,50 €

Références complètes (éditeur, ISBN…), descriptions et avis des lecteurs sur :
Amazon    |   Decitre

La permaculture de Sepp Holzer

« La permaculture de Sepp Holzer »

Guide pratique pour jardins et productions agricoles diversifiées

Livre de Sepp Holzer

220 pages, édité par Imagine un colibri, sortie en 2011

Prix : environ 25 €

Références complètes (éditeur, ISBN…), descriptions et avis des lecteurs sur :
Amazon    |   Decitre    |   Unithèque    |   Fnac

Mots clés

permaculture, design, permacultureDesign, jardin, verger, potager, biodiversité, arbres, fruitiers, fruits, légumes, buttes, guilde, associations végétales, production nourriture, récolte, autonomie alimentaire, résilience, arrosage, abondance, oasis, transformer, transformation, vidéo, témoignage, concret, méthodologie, méthode, guide, étape, feuille de route, formation, conception, plantes aromatiques, médicinales, insectes

#PermacultureDesign #Permaculture #FormationEnPermaculture #UnJardinUnPermaculteur #TemoignageVideo #DesignPermaculture #TransformezVotreJardin #VergerEnPermaculture #JardinEnPermaculture #ProfesseurNature #Observation #FormationVideo

Sur le même thème

Livre La forêt-jardin : créer une forêt comestible en permaculture pour retrouver autonomie et abondance

Fondateur et directeur de la fondation Agroforestery Research Trust, impliquée dans la recherche sur l’agroforesterie en milieu tempéré, Martin Crawford s’intéresse depuis plus de 20 ans à la culture et à l’usage des plantes pérennes dans l’alimentation humaine....

Pour aller plus loin

N'hésitez pas à jeter un coup d'œil à nos ressources

Abonnez-vous à la Newsletter !

et ne ratez plus aucun de nos contenus !

Votre prénom* Votre email*

Si vous ne cochez pas la case ci-dessus, nous ne pouvons pas vous envoyer notre eBook compte tenu de nouvelle législation en vigueur.
Votre adresse mail et votre prénom seront enregistrés dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Ces données personnelles ne seront bien évidemment jamais partagées ou revendues à qui que ce soit.

A propos de l'auteur

PermacultureDesign

Cet article a été rédigé par l’équipe du bureau d’étude PermacultureDesign.

5 Commentaires

  1. Coin jardinage

    La permaculture est selon moi la meilleure solution pour tous projets d’aménagement d’espaces verts. En plus, elle est plus qu’avantageuse.

    Réponse
  2. Arnaud Goupil

    Bonjour,

    Merci pour ce témoignage qui m’inspire.

    J’ai acheté la formation il y a maintenant deux ans et je n’ai pas encore réussi à prendre le temps de m’y mettre. Je m’aperçois aussi que je suis en train de mettre à jour des blocages internes comme: « Ce que tu fais ne peut pas être bon. » par exemple qui fait qu’il est très dur pour moi d’imaginer que quelque chose de comestibles pisse sortir de mon jardin par mon intervention. Je ne perds pas espoir de dépasser ces blocages, de faire la formation et de transformer mon jardin.

    Ce témoignage renouvelle mon envie de le faire en tout cas. Merci.

    Arnaud.

    Réponse
    • Christophe Curci

      Bonjour Arnaud,

      Il ne faut pas avoir peur de se tromper, souvent cela est plus formateur de se tromper, que de procrastiner dans l’idée d’éviter les erreurs. En plus, dans la formation on vous guide étape par étape, alors pas d’excuses, au boulot sur votre design (et sur les blocages aussi évidement) qu’on vient aussi vous rendre visite un jour 😉
      À bientôt,

      Réponse
  3. vincent TURIOT

    bonjour à toute l’équipe,

    Après visionnage de la vidéo du jardin de Ludovic et Julie, je voudrais savoir si je pouvais être mis en contact avec eux, car habitant près de Montauban, je serais très désireux de visiter leur verger/potager afin de trouver idées et inspiration pour un projet de ferme verger potager sur ma commune…
    merci
    à très bientôt,
    vincent

    Réponse
    • L'équipe permaculture design

      Bonjour Vincent,

      Vous nous aviez fait part de cette demande également via un formulaire. Nous en avons tenu compte et nous avons transféré votre demande à Julie.
      Nous lui avons transmis également vos coordonnées afin qu’elle puisse vous contacter si possible.
      Amicalement,
      L’équipe Permaculture Design

      Réponse

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This