Comment gérer les doryphores sur vos pommes de terre ?

Comment gérer les doryphores sur vos pommes de terre ?

Les doryphores…

Joli petit insecte à observer, mais pas du tout apprécié par les jardiniers qui veulent faire pousser des pommes de terre.

En effet, ce petit coléoptère à rayures, sous son allure inoffensive, et surtout ses nombreuses larves rouge orangé sont de véritables gloutons capables de dévorer entièrement les feuilles de vos plants de pommes de terre. Les malheureux plants sans feuilles ne peuvent plus faire leur photosynthèse et finissent par mourir !!

Découvrez le retour d’expérience de Magalie, membre de notre bureau d’études, sur sa gestion des doryphores dans son potager en permaculture.

Comme Magalie, faites votre potager en permaculture !

Vous débutez et souhaitez faire un potager en permaculture mais vous ne savez pas comment faire et par quoi commencer ? Et si nous vous accompagnions grâce à notre formation en ligne ?

⚠️ Ci-dessous la retranscription texte de la vidéo :

Que font les doryphores à vos pommes de terre ?

On va voir ici, nos choix spécifiques pour traiter un ravageur comme le doryphore sur nos cultures des pommes de terre.

Même si on déplace nos cultures de pommes de terre chaque année, il n’empêche qu’on a quasi systématiquement des doryphores qui viennent en fin de printemps début d’été.

Le doryphore et ses nombreuses larves vont en effet se nourrir du feuillage de vos plants de pommes de terre qui vont, par conséquent, dépérir rapidement ne pouvant plus amener la culture à son terme. Résultat : une récolte misérable, voire pire, inexistante !

Donc là-dessus, évidemment, nous ne mettons aucun produit insecticide sur nos plantes et le choix qu’on a fait, c’est de préserver la vie autant qu’on peut sur ce jardin sauf pour les doryphores : on les ramasse parce qu’une année, on n’a rien fait et ils nous ont tout ravagé, ça a été la catastrophe.

Larves de doryphores dévorant un plant de pomme de terre.

Les larves de doryphores sont encore plus voraces que les doryphores adultes et peuvent détruire très rapidement vos plants si vous ne faites rien !

Comment gérer les doryphores et leurs larves ?

Depuis cette période-là, dès qu’on commence à voir des pontes, donc, ces petits ensembles d’œufs jaunes en-dessous des feuilles de pommes de terre ou autres solanacées d’ailleurs, alors on détruit les pontes, on les frotte pour les enlever.

Ponte de doryphore sur l’envers des feuilles de pommes de terre

Ponte de doryphore sur l’envers des feuilles de pommes de terre : dès leur éclosion, les larves vont grignoter le feuillage, c’est pourquoi on frotte les pontes pour les décoller de la feuille.

Et on ramasse les doryphores adultes… donc là, on en a !

Les doryphores, quand on les ramasse, ils font les morts, ils se laissent tomber dès qu’il y a un peu de bruit quoi et donc là, l’adulte il vole donc, si je l’enlève du plant, il y revient.

Ramassage à la main des doryphores adultes

Ramassage à la main des doryphores adultes qui seront ensuite détruits.

Comment se débarrasser des doryphores ?

Chacun aura sa méthode…

Donc, on les ramasse normalement, on les met dans des boîtes et on les détruit.

C’est vraiment le seul insecte que l’on combat comme ça aujourd’hui dans ce jardin.

À ce niveau-là, on a des larves à différents stades et les larves, elles, ne volent pas et en fait, on les ramasse.

Moi personnellement, je les mets ailleurs, parce que je pense que ça fait aussi de la nourriture pour d’autres bestioles.

Larve de doryphore en plein repas sur une feuille de plant de pomme de terre.

Larve de doryphore en plein repas sur une feuille de plant de pomme de terre.

La biodiversité du jardin en permaculture à la rescousse des pommes de terre !

Les oiseaux ne s’y intéressent pas trop, mais je pense quand même que ça nourrit forcément un autre maillon de la chaîne.

J’ai pu constater qu’il y en a pratiquement plus des doryphores…

Vu que j’ai fait un ramassage quasi quotidien en période où il y en avait beaucoup.

Doryphores en train de s’accoupler sur un plant de pommes de terre.

Doryphores en train de s’accoupler sur un plant de pommes de terre.

Aussi, j’ai constaté qu’il y avait des larves qui avaient dû être parasitées par un insecte.

Je n’ai pas encore trouvé par quoi, mais les larves étaient accrochées aux feuilles par une espèce de filament et elles n’étaient plus vivantes et toutes molles avec un changement de couleur. Elles étaient un petit peu plus foncées donc, je pense qu’il s’agit d’une guêpe parasitoïde qui a dû sans doute pondre dedans, mais je n’ai pas identifié encore laquelle c’était.

Et du coup, ça me fait plaisir parce que je me dis non seulement moi, je les ramasse, mais en plus, il y a quand même de la biodiversité qui s’installe et qui est capable de me réguler un peu tout ça !

Pour aller plus loin :

Parce qu’en pratiquant la permaculture sur votre terrain, vous allez voir revenir de plus en plus de biodiversité et par conséquent de plus en plus d’insectes en tous genres, il est très intéressant d’en apprendre plus sur tout ce petit monde !

Il y aura, bien sûr, de formidables auxiliaires 🐝🐞 mais aussi des « indésirables » 🐛🐌 qu’on appelle parfois « nuisibles » ou « ravageurs » tant ils sont à même de détruire complètement nos cultures ! Eh oui, il faut de tout pour faire un monde 😉 !

Pour les reconnaitre et savoir comment les gérer au mieux dans votre potager en permaculture, nous vous conseillons l’excellent livre de Vincent Albouy « Jardinez avec les insectes ».

Cet ouvrage, simple d’accès, explique formidablement bien le rôle de chacune des petites bébêtes que l’on peut trouver dans son jardin et donne des moyens de gestion pour être en mesure de jardiner avec en toute sérénité !

Apprendre à jardiner de façon naturelle pour nourrir sa famille sans produits chimiques dans le respect du vivant.

« Jardinez avec les insectes »

Livre de Vincent Albouy
360 pages, édité par Éditions de Terran, en novembre 2009.

Prix : environ 23 €

Références complètes (éditeur, ISBN…), descriptions et avis des lecteurs sur :
Amazon    |   Decitre    |   Unithèque    |   Fnac

À bientôt, 👋

L’équipe du Bureau d’étude Permaculture Design

Sur le même thème

Les formations principales en permaculture

Les formations complémentaires en permaculture

Abonnez-vous à la Newsletter !

et ne ratez plus aucun de nos contenus !

Votre prénom* Votre email*

Si vous ne cochez pas la case ci-dessus, nous ne pouvons pas vous envoyer notre eBook compte tenu de nouvelle législation en vigueur.
Votre adresse mail et votre prénom seront enregistrés dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Ces données personnelles ne seront bien évidemment jamais partagées ou revendues à qui que ce soit.

A propos de l'auteur

PermacultureDesign

Cet article a été rédigé par l’équipe du bureau d’étude PermacultureDesign.

Laisser un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.