La culture en lasagne en Permaculture

La culture en lasagne en Permaculture

La première fois qu’un de nos enfants nous a entendus dire qu’on allait faire des lasagnes au jardin, il s’est immédiatement imaginé un arbre extraordinaire dans lequel pousseraient directement des lasagnes prêtes à manger 🤩 !!

Imaginez sa déception quand il nous a vus préparer une partie du potager à la culture en lasagne, sauce permaculture ! Finalement, notre potager en lasagne a notamment permis de fournir l’ingrédient phare de la fameuse recette italienne : de magnifiques tomates juteuses à souhait. 😋 !

Alors, pour tous les grands enfants qui se posent encore la question, voyons en détail en quoi consiste une culture en lasagne !

 

Comment faire une culture en lasagne :

Faire une lasagne revient tout simplement à créer une butte de permaculture temporaire puisqu’elle ne durera généralement qu’une saison.

Elle est un support de culture facile et rapide à mettre en place qui va être un concentré de nutriments pour vos plantes et avoir un effet « booster » sur vos cultures. Une lasagne va être constituée principalement d’empilement en alternance de couches de matières organiques vertes (humides, à tendance plutôt azotée) et brunes (sèches, à tendance plutôt carbonée). C’est de cet empilement de couches en alternance que vient son appellation.

La culture en lasagne est une technique de Permaculture visant à créer des buttes de culture temporaires très fertiles. Un jardin en lasagne ou potager en lasagne se réalise rapidement et facilement si on a les matières organiques à disposition.

Schéma détaillant la composition d’une butte en lasagne : comme toujours en Permaculture, il n’y a pas qu’une seule et unique recette car tout support de culture doit être adapté à son contexte, l’exemple présenté ici montre une recette de base adaptable si besoin.

 

Culture en lasagne, la recette de base :

Comme toujours en permaculture, il faut s’adapter au contexte, il n’y a donc pas une seule et unique recette pour faire un potager en lasagnes, mais bien des recettes diverses qui varieront selon vos besoins, votre environnement, la surface et les ressources disponibles chez vous.

Pour simplifier, nous allons donner ici une recette relativement générale pour constituer une culture sur butte façon lasagne en partant d’un sol enherbé classique type pelouse ou prairie.

 

Étape 1 : Choisir et préparer la zone de culture

Une lasagne se fait à même le sol, pas besoin de creuser, ni d’enlever la couche d’herbe présente au sol. Si vous avez un sol particulièrement compact ou lourd, il peut être bon de passer simplement un coup de grelinette sur la zone histoire de l’aérer un peu avant de la couvrir…mais aucun désherbage n’est à faire, ce qui épargne pas mal de travail. 😉

Si le sol est particulièrement sec, un petit arrosage pourra être nécessaire.

Si les herbes sont hautes à l’endroit choisi pour établir la culture en lasagne, passez simplement un coup de tondeuse dessus.

 

Étape 2 : Définir le type de bordures

Pour la mise en place de bordures, qui ne sont pas obligatoires, divers choix sont possibles. Ils impacteront la durée de vie de la lasagne et sa facilité à être déplacée par la suite si besoin : coffrage en planches de bois, pourtours en rondins de bois ou en pierres, bottes de paille ou de foin…

 

Étape 3 : Occulter la lumière sur le sol enherbé de départ

Sur la zone choisie pour faire la culture en lasagne, on va recouvrir le sol d’une couche de carton brut sans encre duquel on aura retiré tous éléments plastiques (ruban adhésif, enveloppe contenant les documents d’expédition…) et tout amas de colle éventuel. Certains utilisent, à la place du carton, des couches de journaux, mais si on peut éviter pour minimiser la quantité d’encres introduite dans l’ouvrage c’est mieux.

La culture en lasagne est une technique de Permaculture visant à créer des buttes de culture temporaires très fertiles. Un jardin en lasagne ou potager en lasagne se réalise rapidement et facilement si on a les matières organiques à disposition.

Lors de la pose de la première couche de carton pour occulter la lumière aux herbes d’en-dessous, ne pas hésiter à faire se chevaucher les cartons pour qu’il n’y ait pas de trous dans cette première couche de base.

Une fois la couche de carton bien uniforme sur l’ensemble de la surface (bien superposer les cartons pour éviter de laisser des trous dans cette couche),il ne reste plus qu’à l’humidifier.

 

Étape 4 : Une couche de fumier / compost

Par-dessus le carton humide, il est conseillé de mettre une fine couche de 1 à 3 cm de fumier ou compost mûr pour amener de la vie et aider au processus de décomposition de la lasagne à venir.

La culture en lasagne est une technique de Permaculture visant à créer des buttes de culture temporaires très fertiles. Un jardin en lasagne ou potager en lasagne se réalise rapidement et facilement si on a les matières organiques à disposition.

Création d’une butte en lasagne avec bordure en bois autour d’anciens pieds de vigne existants : après la couche de carton, le compost !

Mais cela est facultatif, donc pas d’inquiétudes si vous ne pouvez pas en mettre faute de matière disponible.

 

Étape 5 : Alterner des couches de matériaux verts et bruns tout en humidifiant l’ensemble.

Par-dessus la couche de fumier, on va commencer par mettre une couche d’environ 5 cm de matières organiques vertes qui auront donc tendance à être plus azotées que carbonées. Il peut s’agir de tontes de gazon, de déchets végétaux divers, de déchet de cuisine type épluchures de légumes, de végétaux sauvages ou cultivés particulièrement riches en nutriments (ortie, consoude…), de feuilles d’arbres caducs encore vertes…

La culture en lasagne est une technique de Permaculture visant à créer des buttes de culture temporaires très fertiles. Un jardin en lasagne ou potager en lasagne se réalise rapidement et facilement si on a les matières organiques à disposition.

Création d’une butte en lasagne avec bordure en bois autour d’anciens pieds de vigne existants : après les couches de carton et de compost, une bonne couche matières organiques vertes récoltées sur place !

Sur cette première couche « verte », on va ajouter une couche de matières organiques brunes qui seront, elles, plutôt à tendance carbonée et sur une épaisseur légèrement supérieure à celle de la couche précédente (6 à 10 cm). Il peut s’agir de paille, de foin, de feuilles mortes, de B.R.F. (Bois Raméal Fragmenté), de bois broyé, de sciure ou écorce (de préférence en mélange avec d’autres matières brunes), on peut même rajouter au mélange de matières brunes du carton déchiqueté, si on en a beaucoup…

Et on recommence ainsi avec une alternance de couches de matières vertes et de matières brunes. Il n’y a pas de nombre de couches formellement établi pour former une lasagne, car cela va en grande partie dépendre de la quantité de matières qu’on peut se procurer. En général, une alternance de 3 couches de « vert » avec 2 couches de « brun » est une bonne moyenne. Il y a souvent une couche de matières brunes en moins par rapport aux matières vertes, car on finira généralement l’empilement par une couche de vert, même si cela n’est pas obligatoire.

La culture en lasagne est une technique de Permaculture visant à créer des buttes de culture temporaires très fertiles. Un jardin en lasagne ou potager en lasagne se réalise rapidement et facilement si on a les matières organiques à disposition.

Butte en lasagne en cours de création. Ici on a fait le choix de ne pas mettre de bordures spécifiques.

En fait, le nombre total de couches sera à adapter à vos ressources disponibles : si vous n’avez que de quoi former une couche de chaque, commencez alors plutôt par mettre, au-dessus de la couche de fumier, la couche brune pour terminer par la couche verte. Dans le cas d’une lasagne formée d’une seule couche de chaque, elle sera moins riche en éléments nutritifs et durera moins longtemps, car elle sera plus rapidement « consommée » par le sol et les végétaux cultivés sur ce support temporaire.

Point important à ne pas oublier, à chaque fois que vous poserez une couche de matières brunes, arrosez-la généreusement pour que s’enclenche plus rapidement le processus de décomposition.

Autre petit détail intéressant pour enrichir vos apports en nutriments dans votre lasagne : saupoudrez, avec parcimonie, un peu de cendre de bois (issue de préférence de feux de rameaux ou branches plutôt que de bûches) entre quelques-unes de vos couches de matières organiques. Cela apportera notamment du potassium et du phosphore, éléments nutritifs essentiels à la fructification et la bonne santé de vos cultures.

La culture en lasagne est une technique de Permaculture visant à créer des buttes de culture temporaires très fertiles. Un jardin en lasagne ou potager en lasagne se réalise rapidement et facilement si on a les matières organiques à disposition.

Lors de vos flambées hivernales ou barbecues, pensez à récupérer la cendre de bois pour l’utiliser dans votre jardin en lasagne !

Étape 6 : La couche finale pour vos cultures…

La réalisation d’une lasagne se termine généralement par la couche dans laquelle vous viendrez planter directement vos végétaux cultivés. Il s’agit d’une couche de terre mélangée à du compost mûr ou du terreau de 5 à 10 cm environ. Si vous ne mettez pas tout de suite vos jeunes plants après avoir fini votre lasagne, pensez à la recouvrir de mulch, pour ne pas laisser la terre à nu sur le dessus de votre support de culture. Et même si vous plantez tout de suite, pensez à mulcher les espaces de terre restant à nu autour de vos végétaux.

Cette dernière couche de terre n’est pas obligatoire si vous souhaitez utiliser la lasagne principalement pour des transplantations de jeunes plants : dans ce cas, vous pouvez vous arrêter à la dernière couche de matière verte et lorsque vous installerez vos jeunes plants, vous viendrez simplement faire un poquet dans la couche verte, y mettre un mélange de terre et compost dans lequel vous placerez ensuite votre plant avec la motte initiale dans laquelle il aura grandi.  Vous recouvrirez ensuite de mulch.

Cependant, cette couche de terre finale sera nécessaire si vous souhaitez faire des semis directs dans votre lasagne plutôt que d’y transplanter de jeunes plants de légumes…

 

Pourquoi faire une culture en lasagne :

Faire des lasagnes, OK, mais dans quel but ? Les bonnes raisons de faire un potager en lasagne varieront évidemment d’un jardinier à l’autre.

Du point de vue du jardinier :

C’est un support de culture temporaire très facile et rapide à créer, sans gros efforts physiques, donc, même quand on n’est pas très en avance dans la saison potagère, une lasagne peut permettre de « rattraper son retard », ce qui peut être très utile aux jardiniers peu prévoyants ;).

On a une grande liberté dans le choix de son emplacement étant donné qu’on part simplement d’un espace de terre enherbé.

On a aussi une grande liberté de formes, ce qui confère aux lasagnes un aspect très ludique : tout en gardant en tête l’aspect pratique d’accès aux cultures (évitez les lasagnes trop larges dont le milieu ne serait pas accessible), on peut laisser aller sa créativité et se faire plaisir en testant des formes diverses

Une butte façon lasagne peut être plantée/ semée tout de suite après réalisation et donc faite un peu au dernier moment si besoin…

Pour le jardinier qui s’essaie à ce type de culture pour la première fois, sa temporalité réduite a un côté rassurant dans le sens où l’élément peut être changé de place l’année suivante si besoin contrairement à une butte de culture permanente beaucoup plus énergivore à créer et qui ne pourra pas être déplacée facilement d’une saison sur l’autre.

C’est un support idéal pour les cultures gourmandes en nutriments comme les courgettes, les tomates, les aubergines, les poivrons, les épinards, les brocolis…

Sa composition riche en fait un support qui booste les cultures donnant généralement de superbes légumes.

La culture en lasagne est une technique de Permaculture visant à créer des buttes de culture temporaires très fertiles. Un jardin en lasagne ou potager en lasagne se réalise rapidement et facilement si on a les matières organiques à disposition.

La culture en lasagne peut être un outil pédagogique fort notamment pour les enfants : ludique, facile à réaliser, à planter et source de très nombreuses observations du vivant, elle peut permettre d’aborder par l’expérimentation de nombreux sujets en lien avec la nature ! Crédit photo : www.jardinons-alecole.org

C’est une belle expérimentation à portée pédagogique très intéressante à faire, notamment avec des enfants (écoles, centre de loisirs…) permettant d’aborder de nombreuses notions pédagogiques d’observation de la nature et de compréhension du fonctionnement du sol et de la vie qu’il abrite. 

 

Du point de vue de l’écosystème sol :

Faire une lasagne revient à donner au sol une grande diversité de nourriture (matières organiques) qui va démultiplier la vie qui peut s’y développer en offrant le gîte et le couvert à quantité de petites bébêtes, insectes et micro-organismes.

La culture en lasagne est une technique de Permaculture visant à créer des buttes de culture temporaires très fertiles. Un jardin en lasagne ou potager en lasagne se réalise rapidement et facilement si on a les matières organiques à disposition.

Exemple de microfaune peuplant un sol vivant : ici un symphyle, genre de petit mille-patte à gauche et un collembole à droite, tous deux contribuent à la transformation des matière organiques et au cycle des nutriments dans les sols. ©Marshal Hedin – CC BY 2.0

De plus, à l’endroit de votre lasagne, le sol ne sera plus ni travaillé ni piétiné pendant toute la période de vie de la lasagne, évitant notamment les problèmes de compactage et de destruction de la vie du sol comme nous l’avons abordé dans notre article sur les avantages et inconvénients des buttes de culture

Et même lorsque toute la matière apportée lors de sa création aura été « digérée » par la vie du sol (au bout d’un à deux ans en général, variable en fonction de la hauteur de la lasagne créée et du type de bordures choisies) et que vous n’aurez plus qu’un espace de terre légèrement surélevé par rapport au niveau initial du sol, cet espace sera un véritable compost grouillant de vie, micro-organismes et microfaunes utiles qui le rendront facilement cultivable !

La culture en lasagne est une technique de Permaculture visant à créer des buttes de culture temporaires très fertiles. Un jardin en lasagne ou potager en lasagne se réalise rapidement et facilement si on a les matières organiques à disposition.

Exemple d’une petite lasagne avec fumier, tonte et paille dont les couches ont été mélangées par la vie du sol créant un support de culture idéal pour des légumes gourmands comme les tomates 😉

Trouvez rapidement quel type de butte vous conviendrait le mieux !

La culture en lasagne est-elle celle qui vous conviendra le mieux ? Grâce à notre formation en ligne « Choisissez votre support de culture idéal », trouvez facilement quel support de culture correspond à votre contexte en profitant de nos années d’expertise et travaux de recherches sur les buttes de permaculture ! Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en savoir plus !

Vous souhaitez produire tout ou partie de votre alimentation en la cultivant vous-même ? Faire des buttes ne sera pas forcément une bonne idée dans votre cas. Trouvez le support de culture le plus adapté à votre contexte et vos objectifs de production grâce à notre formation vidéo en ligne « Choisissez votre support de culture idéal ».

Mots clés
Culture en  lasagne , Jardin en lasagne, Permaculture lasagne,

Sur le même thème

Pour aller plus loin

N'hésitez pas à jeter un coup d'œil à nos ressources

Abonnez-vous à la Newsletter !

et ne ratez plus aucun de nos contenus !

Votre prénom* Votre email*

Si vous ne cochez pas la case ci-dessus, nous ne pouvons pas vous envoyer notre eBook compte tenu de nouvelle législation en vigueur.
Votre adresse mail et votre prénom seront enregistrés dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Ces données personnelles ne seront bien évidemment jamais partagées ou revendues à qui que ce soit.

A propos de l'auteur

PermacultureDesign

Cet article a été rédigé par l’équipe du bureau d’étude PermacultureDesign.

1 commentaire

  1. Avatar

    des plus intéressnt-

    Réponse

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.