La ferme en permaculture Tao de Jack Footit et Eddie Brock

La ferme en permaculture Tao de Jack Footit et Eddie Brock

Pour visiter ce lieu permacole, il vous faudra passer d’abord plusieurs heures en avion, 6 heures en bus et deux heures en bateau. Eh oui, la ferme Tao ce n’est pas la porte d’à côté, elle se trouve dans l’archipel des Philippines, au nord de l’île Palawan, à l’est de la ville d’El Nido. Mais le détour en vaut la peine, car cette ferme en permaculture autonome est un formidable exemple de ce que les principes de permaculture permettent de mettre en œuvre au sein d’une communauté unie autour du respect de la nature. Elle se trouve, en plus, dans un lagon turquoise paradisiaque au milieu d’une nature préservée où s’épanouissent des palmiers, rien que ça ;).

Le développement de la ferme Tao, basé sur les principes de permaculture a permis à toute une communauté d’être plus autonome et résiliente.


Un environnement paradisiaque comme écrin pour la ferme Tao. Source : https://taophilippines.com

Le rêve fou de deux explorateurs, Jack Footitet Eddie Brock,

devient réalité !

Il était une fois, il y a une dizaine d’années, deux amis qui partent à l’aventure, naviguant sans but précis sur un vieux bateau de pêche. Croisant des pêcheurs, échangeant avec la population locale en partageant leur habitat, ils errent comme des nomades au gré de leurs rencontres.

Le développement de la ferme Tao, basé sur les principes de permaculture a permis à toute une communauté d’être plus autonome et résiliente.


Portrait d’Eddie Brock, cofondateur de l’entreprise d’écotourisme « Tao Philippines ». Source : https://www.purefoodtravel.com

Le développement de la ferme Tao, basé sur les principes de permaculture a permis à toute une communauté d’être plus autonome et résiliente.

Portrait de Jack Footit, cofondateur de l’entreprise d’écotourisme « Tao Philippines ». Source : vidéo youTube Tao Philippines | PEOPLE OF PARADISE

Puis un jour, le Philippin Eddie Brock et l’Anglais Jack Footit découvrent le paradis, caché au milieu des récifs et des criques au nord de l’île de Palawan. Ils font alors plus ample connaissance avec les autochtones dont l’hospitalité est sans limites et la joie de vivre contagieuse. Rassasiés de liberté, dans ce lieu magique, les deux aventuriers n’ont plus aucune envie de retourner dans leur routine. Ils décident donc de s’y installer et font le rêve de permettre à d’autres de vivre au Paradis pendant quelques jours de vacances. Après avoir gagné la confiance des insulaires en leur prouvant la viabilité de leur projet et leur volonté de respect des hommes et de la nature, ils créent en 2006 « Tao Philippines », une entreprise d’écotourisme éthiquement responsable basée sur les principes de permaculture.

La naissance d’une ferme en permaculture autonome pour soutenir l’ensemble du projet

Le nom « Tao » donné à leur société est très symbolique de la démarche de Jack et Eddie, car il signifie « humain » dans la langue locale. Tout d’abord, ils ont considéré les habitants de l’archipel comme des partenaires à part entière qu’ils ont impliqués dans le projet dès le départ. Ils ont aussi développé différentes stratégies pour les rendre autonomes en produisant leur nourriture grâce à la permaculture, en mettant en place des écoles pour les enfants et des formations professionnalisantes pour les adultes. Aujourd’hui, ce sont plus de 300 personnes originaires des villages voisins qui ont rejoint la communauté « Tao Philippines » et qui, non seulement, accueillent les voyageurs, mais sont aussi les acteurs d’une micro-économie locale, durable, humaine et écologique.

Le développement de la ferme Tao, basé sur les principes de permaculture a permis à toute une communauté d’être plus autonome et résiliente.

À la ferme Tao, toute la communauté retrouve le sourire, surtout les femmes qui trouvent, grâce à cette entreprise, de nouvelles activités valorisantes et rémunératrices. Source : https://taophilippines.com

Le développement de la ferme Tao, basé sur les principes de permaculture a permis à toute une communauté d’être plus autonome et résiliente.

L’éducation des plus jeunes est essentielle dans le développement du projet, une école a donc été créée au sein de la communauté Tao Philippines. Source : https://taophilippines.com

Le développement de la ferme Tao, basé sur les principes de permaculture a permis à toute une communauté d’être plus autonome et résiliente.

Des femmes des villages voisins réalisent des sacs pour les écoliers et les touristes, cela leur procure un revenu complémentaire important pour leur foyer. Source : https://taophilippines.com

En effet, les populations locales qui vivaient autrefois principalement de la pêche se sont trouvées ces dernières années en grande difficulté suite à la pénurie de poisson et crustacée dans le milieu naturel à cause de la surpêche. Grâce à la ferme Tao, les habitants de l’île ont de nouveaux débouchés, ils se forment à de nouveaux métiers comme le maraichage en permaculture, l’élevage (cochons, poules, canards, chèvres…), l’art de la cuisine dont toutes les cuissons se font avec la technique du rocket stove adaptée façon barbecue/cuisinière, l’accueil et l’accompagnement de touristesl’écoconstruction pour les cases faites à base de bambou ou pour les embarcations traditionnelles, la fabrication d’objets utiles et/ou décoratifs à vendre, la couture ou encore la fabrication de comestiques bio principalement à base d’huile de coco… Les jeunes générations découvrent ainsi de nouvelles possibilités pour leur avenir et de nouvelles vocations se créent !

Le développement de la ferme Tao, basé sur les principes de permaculture a permis à toute une communauté d’être plus autonome et résiliente.

Case en bambou résistante au vent en cours de construction sur la ferme Tao. Source : https://taophilippines.com

Le développement de la ferme Tao, basé sur les principes de permaculture a permis à toute une communauté d’être plus autonome et résiliente.

Bateau en cours de construction, ce chantier permet d’apprendre aux jeunes les savoir-faire ancestraux pour la fabrication de ces embarcations traditionnelles. Source : https://taophilippines.com

Régénérer la terre et nourrir les animaux et les hommes grâce aux principes de permaculture.

Parmi les nombreuses alternatives mises en place pour vivre en auto-suffisance, Tao s’est appuyé sur les principes de la permaculture. Suite aux dégâts causés par El Niño, puis une période de grande sécheresse, la terre était devenue stérile obligeant les insulaires à pratiquer la technique du brûlis qui occasionne des ravages. Grâce à la permaculture, qui préconise de travailler avec la terre plutôt que de la combattre, qui aide les humains et la nature à se réconcilier, l’écosystème a été régénéré et aujourd’hui la communauté de Tao produit une nourriture abondante, saine et biologique sans être tributaire de la pêche. Cela leur permet même aujourd’hui de troquer une partie de leur production contre des poissons et crustacées rapportés par les rares pêcheurs restant sur les îles voisines.

Le développement de la ferme Tao, basé sur les principes de permaculture a permis à toute une communauté d’être plus autonome et résiliente.

Jardin potager en permaculture au milieu des palmiers sur la ferme Tao. Source : https://taophilippines.com

Le développement de la ferme Tao, basé sur les principes de permaculture a permis à toute une communauté d’être plus autonome et résiliente.

La grande majorité de ce qui est cuisiné à la ferme Tao est produit sur place, ici la chef de cuisine vient de faire son marché dans le potager en permaculture qui jouxte le restaurant. Source : https://taophilippines.com

Le développement de la ferme Tao, basé sur les principes de permaculture a permis à toute une communauté d’être plus autonome et résiliente.

La ferme Tao permet aux jeunes d’apprendre de nouveaux métiers, comme l’art de la cuisine, avec une équipe fière de préparer de bons produits frais issus de leur terre. Source : https://taophilippines.com

Aucun engrais chimique, aucun traitement sur les légumes récoltés à Tao ! Même les animaux, élevés en liberté, sont nourris sainement et contribuent à fertiliser le sol.

À la ferme Tao en permaculture, pas de gaspillage

À la ferme Tao, tout a été réfléchi pour éviter au maximum le gaspillage et la création de déchets.

L’eau potable, par exemple, qui est une ressource incroyablement précieuse sur l’île, n’est pas utilisée à tout va sans conscience, mais bien économisée pour ne servir qu’au juste besoin vital de la communautéDès que possible, on utilise l’eau de mer (rinçage des légumes, des poissons, prélavage de la vaisselle…).

Dans cette optique, la ferme Tao atteint pratiquement le zéro déchet, car tout est utilisé au mieux, recyclé, composté au jardin… L’exemple le plus parlant est celui du bananier, car toute la plante trouve une utilité sur l’île : les fruits et les fleurs, comestibles, sont cuisinés ou servis frais, la fameuse peau de banane ne traine pas au sol, elle sert à faire du vinaigre ou à nourrir les animaux. Avant de rejoindre le compost, les feuilles servent de supports ou d’assiettes pour des mets tous plus frais et délicieux les uns que les autres, elles aromatisent aussi les viandes pendant les cuissons. Le cœur du tronc du bananier sert lui aussi d’élégante assiette et toutes les parties trouvées sèches servent avec d’autres comme les coques de noix de coco pour faire le feu dans les rockets stoves des cuisines… bref, rien ne se perd pour le plus grand bonheur des habitants et des vacanciers.

Le développement de la ferme Tao, basé sur les principes de permaculture a permis à toute une communauté d’être plus autonome et résiliente.

Un rêve devenu réalité grâce à l’entreprise Tao Philippines ! Source : https://taophilippines.com

Grâce à la persévérance de deux Robinsons sur une île, l’équilibre a été retrouvé, les habitants ont acquis une autonomie alimentaire et énergétique fort appréciable, une résilience remarquable et un respect sans bornes pour la nature qui le leur rend bien. Quant aux voyageurs de passage, amateurs de tourisme responsable et solidaire, ils ont trouvé une destination idéale qu’ils garderont gravée dans leur cœur à jamais.

« Faire ensemble »

Outils participatifs pour le collectif

Livre de Robina Mac Curdy
Édité par Les Éditions Passerelle Éco en 2013.

Prix : environ 15 €

Références complètes (éditeur, ISBN…), descriptions et avis des lecteurs sur :
Amazon    |   Unithèque

https://taophilippines.com

Tao Philippines | PEOPLE OF PARADISE sur la chaine YouTube Matador Network

https://www.purefoodtravel.com by Jeannette van Mullem

Vous aussi, réalisez vos rêves grâce au design de permaculture.

La réussite de la communauté de Tao Philippines repose principalement sur sa conception en fonction des principes de permaculture. Vous aussi, apprenez à concevoir votre projet grâce à la méthodologie de design en permaculture pour faire de vos rêves une réalité ;). Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en savoir plus !

Invitez la permaculture dans votre jardin

Vous souhaitez créer ou transformer votre jardin grâce à la permaculture mais ne savez pas comment vous y prendre ? Laissez-vous guider pas à pas en suivant notre formation vidéo en ligne « Invitez la permaculture dans votre jardin ! ».

Mots clés

Bec-Hellouin, ferme, Permaculture, Charles Hervé-Gruyer, Perrine Hervé-Gruyer, Bec Hellouin, modèle, maraîchage, traction animale, cultures, cultiver, butte, micro-climats, production de nourriture, ferme, emplacement, permaculture, stage, formation, design, vidéo, PDF, ressources, fiches, débuter, technique, stratégies, recette, comment, faire, légumes, fruits, potager, jardin, écosystème cultivé, durable, résilient, productif, abondance, récoltes, jardin-forêt, forêt comestible

#PermacultureDesign #Permaculture #LieuPermacole #FermeEnPermaculture #FermeDuBecHellouin #CharlesEtPerrineHerveGruyer #MaraichageEnPermaculture

Sur le même thème

Pour aller plus loin

N'hésitez pas à jeter un coup d'œil à nos ressources

Abonnez-vous à la Newsletter !

et ne ratez plus aucun de nos contenus !

Votre prénom* Votre email*

Si vous ne cochez pas la case ci-dessus, nous ne pouvons pas vous envoyer notre eBook compte tenu de nouvelle législation en vigueur.
Votre adresse mail et votre prénom seront enregistrés dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Ces données personnelles ne seront bien évidemment jamais partagées ou revendues à qui que ce soit.

A propos de l'auteur

PermacultureDesign

Cet article a été rédigé par l’équipe du bureau d’étude PermacultureDesign.

2 Commentaires

  1. Georges-ambroise thebald

    Je voudrais faire une formation permaculture. Je vis a la MARTINIQUE et j’ai rencontré quelqu’un qui a été formé chez vous. Avez vous l’intention de venir du côté de chez nous un jour? Je crois savoir que vous avez des projets du cùoté de la REUNION.

    Réponse
  2. Julio Barahona

    Votre projet permaculture réveil mon intérêt de voir aussi les indiens shuaras de l’Amazonie Équatorienne bénéficier de cette méthode dans le but de protéger la forêt et l’ensemble de son écosystème, je vous demande s’il vous plaît votre assistence technique pour mener à bien ce rêve, merci à vous, cordialement
    Julio Barahona

    Réponse

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This