Jardiner avec les limaces

Jardiner avec les limaces

Les limaces et les escargots font des dégâts dans votre potager en permaculture ? 🐌 Vous cherchez un anti-limace naturel car vous êtes sensible à la biodiversité et ne voulez pas les tuer ?

Oui mais il faut bien que vos légumes puissent passer à travers leurs appétits voraces… 😤

Olivier, membre de nos formations en permaculture, nous partage son retour d’expérience avec sincérité, sans occulter les erreurs qu’il a pu faire sur la gestion des limaces dans son jardin en permaculture, avant de trouver des solutions anti limace naturels très efficaces chez lui.

Merci à Olivier de nous avoir partagé ce témoignage et ses astuces. 🙏

Comme Olivier, créez votre jardin en permaculture.

Il a suivi et appliqué notre formation en ligne « Invitez la permaculture dans votre jardin » pour créer son jardin d’éden, tout en préservant un maximum la biodiversité.

Retranscription de la vidéo :

Au tout départ où j’ai commencé à faire de la permaculture, je me suis retrouvé avec une explosion de limaces et d’escargots.

Les conséquences des anti-limaces du commerce

Un jour j’ai craqué, j’ai foutu des granulés et j’ai empoisonné un hérisson.

Donc j’ai essayé de l’emmener chez le vétérinaire ; il l’a euthanasié parce qu’il ne pouvait plus le sauver.

Limaces dans potager en permaculture.

Peu de potagers en permaculture évitent les invasions des limaces.

Ça m’a fait méchamment réfléchir, parce que je ne voulais pas tuer justement la biodiversité et là, qu’est ce que j’ai fait !

Je l’ai tué ! Donc maintenant, c’est banni ! Même les p’tits bonbons bleus, non, ça, j’y touche pas et donc j’ai essayé de trouver d’autres solutions.

Anti-limace naturel : mettre des copeaux de bois dans les allées du potager

Ici le sol il est fait avec de la… ben là, on les voit plus trop parce que ça se dégrade, mais toutes mes allées, je les ai faites avec des copeaux de bois que me donne justement le voisin parce qu’il ne sait pas quoi en faire.

Anti limace naturel : copeaux de bois dans allée d’un potager en permaculture.

Les allées en copeaux de bois sont un anti limace naturel.

Donc ça me permet d’enrichir mon sol, le fait d’enrichir le sol, ça permet d’avoir des plantes qui poussent, mais ça maintient aussi une humidité.

Les copeaux de bois se compostent très vite.

Les copeaux de bois des allées sont vite transformés en matières organiques…

Et comme ça maintient une humidité, ça attire les limaces et j’ai nettement moins de limaces dans mes plantations depuis que je fais ce système avec le sol.

Avant pendant plusieurs années où j’arrachais les mauvaises herbes, je les jetais sur le sol de mon potager, et le fait de le jeter ici dans l’allée comme on marche dessus, on les piétine, on les détruit, les limaces, c’est des détrivores, elles mangent ce qui est en train de pourrir.

👉 Elles sont plus attirées par ici.

Anti-limace naturel : la limace tigre qui mange les autres limaces

Donc après, j’ai une voisine (la potière), elle fabrique des bars à limaces, mais bon ça détruit.

Alors que les limaces, elles ont leur rôle. Par exemple, je sais que j’ai des limaces grises, mais j’ai aussi de la limace tigre et je sais aussi que cette limace, ça bouffe les autres, voilà !

Anti limace naturel : la limace tigre.

La limace tigre mange ses congénères, ce qui en fait un excellent anti limace naturel.

Anti-limace naturel : les autres prédateurs des limaces

Et après, je remarque aussi beaucoup de coquilles d’escargots qui sont cassées.

Alors, soit elles sont cassées par les pies, parce qu’il n’y a pas mal de pies ici ou des corvidés et les hérissons et après j’ai aussi pas mal de vers luisants

Et les vers luisants et bien je sais qu’ils mangent aussi les limaces.

Au début, ils étaient tout près de la terrasse et pourquoi est-ce qu’ils étaient sur la terrasse ?

Parce que c’est un endroit, c’est un spot à escargots.

Les escargots, et bien je ne les détruis pas, c’est-à-dire que quand je récupère les escargots, je les envoie dans la grange et ils se retrouvent où il y a les ronces dans le roncier.

Ils auront de quoi se nourrir et puis j’essaye d’éviter de détruire les choses, parce que j’en ai détruites et c’est pareil, dans la grange, j’ai eu une mauvaise expérience aussi, parce qu’une année, donc on a été envahi par les ronces, j’ai dit : je vais faire le nettoyage, je mets le feu et en fin de compte, j’ai tué un bébé hérisson et avec sa mère.

Donc, on a réussi à sauver la mère mais on n’a pas réussi à sauver le bébé hérisson.

Voilà ! Donc c’est des choses que maintenant on ne touche plus, on fait plus, enfin, je ne le fais plus.

Allez plus loin

Beaucoup de problèmes au jardin comme les limaces peuvent être réglés dans le temps grâce à la mise en place d’un véritable écosystème.

C’est toute la force de la permaculture, plus votre écosystème sera stable et mature, moins vous aurez d’interventions à faire, et vos productions augmenteront.

La cohabitation avec le vivant est vraiment la démarche à avoir selon nous.

Si vous concevez votre jardin avec la méthodologie que propose la permaculture, ce qu’on appelle le « design », vous économiserez beaucoup de temps et d’ennuis.

Pour cela, notre formation en ligne « Invitez la permaculture dans votre jardin » est parfaite pour vous aider à créer facilement ce jardin d’éden où vous pourrez produire de la nourriture en quantité tout en préservant la biodiversité.

Vous pouvez aussi commencer simplement en installant des haies sur vos limites séparatives avec vos voisins (ou dans le jardin) grâce à nos formations en ligne « Les haies de permaculture » ou « La haie des abeilles ».

Sur le même thème

Jardiner avec les ronces

Jardiner avec les ronces

Dans la plupart des jardins, les ronces ne sont pas les bienvenues et beaucoup d’énergie est dépensée pour les éradiquer partout où elles apparaissent. Pourtant les ronces sont des végétaux formidables 🤩 qui ont de nombreux avantages très précieux dans un...

Les formations principales en permaculture

Les formations complémentaires en permaculture

Abonnez-vous à la Newsletter !

Ne ratez plus aucun de nos contenus, et recevez « Le guide du permaculteur débutant »

Votre prénom* Votre email*

Si vous ne cochez pas la case ci-dessus, nous ne pouvons pas vous envoyer notre eBook compte tenu de nouvelle législation en vigueur.
Votre adresse mail et votre prénom seront enregistrés dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Ces données personnelles ne seront bien évidemment jamais partagées ou revendues à qui que ce soit.

A propos de l'auteur

PermacultureDesign

Cet article a été rédigé par l’équipe du bureau d’étude PermacultureDesign.

2 Commentaires

  1. Michel Elie

    Quelqu’un.e a-t-il.elle testé d’autres méthodes contre limaces et escargots : entourer la planche de cendre de bois ; semer sur la planche des coquilles d’œufs ou d’huitres brisées (on trouve ces dernières dans le commerce) ? Si oui avec quels résultats ?
    Merci de partager vos expériences.

    Réponse
  2. Timothée

    C’est intéressant de mettre des copeaux de bois pour attirer les limaces ! Moi, elles bouffent mes tomates 🙁 Je vais faire comme vous ^^

    Réponse

Laisser un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.