Planter sa pharmacie naturelle

Planter sa pharmacie naturelle

Planter sa pharmacie naturelle, quels intérêts pour vous ?

Gagner en autonomie pour être plus résilient(e) face aux diverses crises actuelles vous intéresse ?

Aujourd’hui, on va se pencher plus particulièrement sur votre autonomie au niveau de votre santé et de la gestion des petits maux 🤧 🤕 du quotidien.

On va, donc, parler plantes médicinales et pharmacie naturelle avec Fabien Gordon, producteur professionnel de plantes médicinales dans le Béarn, formé à l’Ecole Lyonnaise des Plantes Médicinales (ELPM). Fabien est aussi un permaculteur et un ami de longue date.

Apprenez à cultiver et utiliser 11 plantes médicinales de base, sur seulement 9 m²

Grâce à notre formation en ligne réalisée avec Fabien, professionnel des plantes médicinales, vous pourrez enfin préparer vous-même et utiliser sans appréhensions, vos remèdes naturels, de manière simple et économique, à partir des plantes que vous aurez cultivées vous-même dans votre jardin 😃 !

Fabien nous partage sa passion et nous donne ses conseils en cette vidéo :

Pour commencer, voyons plus en détail 4 bonnes raisons de planter votre pharmacie naturelle chez vous !

1. Les plantes médicinales cultivées chez vous seront complémentaires à la cueillette sauvage

L’abondance de la nature fait qu’il y a énormément de plantes sauvages qui sont aussi médicinales. Cependant, selon la région où l’on se trouve, il est très compliqué, voire impossible, de trouver, en sauvage, certaines plantes incontournables pour leurs vertus médicinales.

Le thym commun, une plante médicinale et aromatique incontournable.

Le thym commun, une plante médicinale et aromatique incontournable qu’il n’est pas toujours possible de trouver à l’état naturel selon la région où l’on se trouve.

C’est pourquoi installer sa propre pharmacie naturelle permet de pallier ce manque dans notre environnement en cultivant une sélection de plantes qu’on ne pourrait pas trouver par ailleurs en cueillette sauvage. Cela permet aussi de minimiser les risques de pollutions qui peuvent parfois se poser sur les lieux de cueillette sauvage.

En installant la plante chez soi, on maitrise mieux son environnement et on n’a, en général, pas ce problème de pollution.

2. Avoir votre propre pharmacie naturelle pour prendre facilement soin de vous au quotidien

Installer votre propre culture de plantes médicinales, c’est l’assurance de :

  • avoir toujours à disposition ce dont vous avez besoin (en préventif)
  • avoir des plantes de qualité que vous aurez cultivées avec amour 😉
  • pouvoir faire vos cueillettes au bon moment et régulièrement pour profiter au maximum des principes actifs des plantes (par exemple pour les cueillettes de fleurs, il faut atteindre le bon stade de développement et récolter pratiquement tous les jours le moment venu)
Fleurs de soucis, calendula officinalis, cueillies au bon stade d’épanouissement et de façon quasi quotidienne en saison !

Exemple de fleurs intéressantes dans votre pharmacie naturelle : les fleurs de soucis, Calendula officinalis, qui doivent être cueillies au bon stade d’épanouissement et de façon très régulière, voire quotidienne, en saison !

3. Avoir votre propre pharmacie naturelle permet d’être plus autonome dans la gestion des petits maux du quotidien

Installer chez vous les plantes médicinales désirées, c’est faire un pas vers plus d’indépendance et d’autonomie.

Ainsi, vous êtes sûr(e) de les avoir dans le temps et de ne pas subir les manques dus à des interdictions futures (par exemple, la lavande ou encore l’armoise annuelle sont dans le viseur des laboratoires pharmaceutiques car très efficaces et trop facilement accessibles gratuitement.)

Les avoir sous la main se révèle rapidement très économique.

Et comme la plupart des plantes médicinales sont vivaces, elles seront en plus là pour de nombreuses années.

Cela permet également d’acquérir des compétences ancestrales de base que vous pourrez ensuite étendre à d’autres plantes au fur et à mesure de vos apprentissages.

Cela a un côté très rassurant de gagner ainsi en autonomie en étant capable de faire par soi-même.

Préparation d‘un macérat huileux de fleurs séchées, ici des fleurs de soucis, Calendula officinalis.

Exemple de compétence ancestrale de base facile à acquérir : l’art de bien faire un macérat huileux de fleurs séchées, ici des fleurs de soucis, Calendula officinalis.

4. Installer sa pharmacie naturelle : l’intérêt par rapport à son design

On va parler maintenant des intérêts d’installer ses plantes médicinales dans son design car ils sont très nombreux et on ne pouvait pas passer à côté !

Pour plus de résilience, faites vous-même le design en permaculture de votre jardin !

Pour un projet en permaculture résilient et durable, qu’il soit professionnel ou non, faire son design est une étape incontournable à sa réussite.
Apprenez à faire cette conception de façon efficace et à votre rythme grâce à notre formation en ligne dédiée qui vous guidera pas à pas et s’adaptera à vos objectifs et votre contexte unique !

Tout d’abord, ce sont généralement des plantes de culture facile, très souvent vivaces, qui ne nécessitent que peu d’entretien.

Les plantes médicinales sont incroyablement multifonctions :

En permaculture, on cherche toujours à donner le plus de fonctions possible aux éléments que l’on souhaite installer au jardin, c’est d’ailleurs un principe de permaculture fondamental à garder en tête quand on fait son design.

Or les plantes médicinales nous offrent à ce niveau-là un éventail de fonctions très large et très intéressant.

Elles peuvent notamment servir à :

  • composer une haie brise-vent (Ex. : l’aubépine, le sureau, le noisetier)
  • couvrir le sol (Ex. : la camomille romaine, le lierre terrestre, la menthe, l’ail des ours en zones humides et ombragées)
  • complémenter vos récoltes nourricières, car beaucoup sont comestibles et délicieuses (Ex. : cassis, framboises, baies de goji, orties…)
  • apporter une valeur esthétique à un coin de jardin avec des touches de couleurs vives (Ex. : échinacées, soucis, bleuets…)
Très belles fleurs d’échinacées cultivées en permaculture.

Très belles fleurs d’échinacées qui apportent une touche esthétique intéressante dans un jardin en permaculture.

  • repousser certains ravageurs des cultures (Ex. : les plantes de la famille des alliacées comme l’ail, l’oignon, ou encore la ciboulette éloignent de nombreux parasites, la mélisse éloigne les moustiques…)
  • attirer de la biodiversité qui vous procurera plus de résilience grâce à l’installation dans votre jardin d’auxiliaires prédateurs naturels d’indésirables (Ex. : les pucerons du sureau attirent les coccinelles qui pourront ensuite vous aider au potager, le sureau, l’aubépine, le noisetier attirent les oiseaux qui pourront ensuite manger de nombreux insectes indésirables de votre jardin…)
  • fixer l’azote atmosphérique dans le sol et donc contribuer à sa fertilité (Ex. : trèfle rouge, réglisse, argousier…)
  • soutenir une culture en tant que plante compagne (Ex. : le souci, calendula officinalis, avec son action nématicide, est une excellente plante compagne des tomates, des fraisiers…)
  • attirer les insectes pollinisateurs grâce à leur intérêt mellifère (Ex. : l’hysope, la consoude)
  • parfumer vos préparations culinaires grâce à leur puissance aromatique (Ex. : le thym, le romarin, la sauge, l’origan…)
  • produire de la biomasse et notamment du bois et du BRF (Ex. : le sureau, l’aubépine, le noisetier pour le bois, la consoude, l’ortie pour le mulch à base de parties aériennes herbacées…)
  • accumuler des minéraux dans leurs parties aériennes qu’on pourra apporter ensuite à divers endroits du jardin grâce à la technique du « couper/déposer ». (Ex : la consoude est une des meilleures accumulatrices de minéraux grâce à sa grande racine puissante qui plonge très profondément dans le sol pour en extraire des minéraux souvent uniquement accessibles en profondeur tel que le phosphore)
La consoude, une plante médicinale formidable aux très nombreuses autres fonctions dans un jardin en permaculture.

La consoude, une plante médicinale formidable aux très nombreuses autres fonctions dans un jardin en permaculture : mellifère, accumulatrice de minéraux, activatrice de compost, base pour des purins, pour le mulch, etc.

  • préparer des purins (extraits fermentés de plantes) et autres macérats ou infusions pour soigner les plantes par les plantes et servir d’activateur de compost (Ex. : la consoude et l’ortie, en purin, infusion ou macération auront de nombreuses vertus comme stimuler la germination, la maturation de certains légumes, activer le compost, renforcer les plantes, favoriser la photosynthèse, éloigner les pucerons, éliminer certains acariens…)
  • créer un ensemble ornemental (la diversité des ports, des feuillages et floraisons des plantes médicinales permet une grande créativité dans les agencements pour réaliser des massifs qui seront à la fois une pharmacie naturelle et un espace ornemental, car l’un n’empêche pas l’autre !)

Une palette végétale hyper large pour composer votre pharmacie naturelle

Non seulement les plantes vivaces sont multifonctions, mais elles sont aussi d’une diversité assez folle !

Et ça tombe bien puisqu’en permaculture, on attache une attention particulière au fait de « favoriser la diversité ».

Avec les plantes médicinales, il y en a pour tous les goûts et on en trouve dans toutes les strates de végétation, des couvre-sol aux arbres en passant par les plantes herbacées ou encore les plantes grimpantes… il y a vraiment de quoi s’amuser en créant la composition végétale de votre pharmacie naturelle !

Cette richesse de palette végétale permet aussi d’en trouver pour tout type de biotope !

Vous pourrez donc trouver des plantes médicinales qui seront parfaitement adaptées pour les zones sèches, pauvres et rocailleuses, on pense ici tout particulièrement aux plantes de milieux méditerranéens comme le thym, le romarin, la lavande…

D’autres plantes seront à l’inverse parfaitement adaptées aux zones humides comme la reine des prés, l’acore, la salicaire…

Salicaire en fleurs, une plante médicinale de zones humides.

La salicaire, une plante médicinale qui affectionne tout particulièrement les zones humides !

Comment débuter l’installation d’une pharmacie naturelle chez soi ?

Comment choisir les plantes médicinales qui composeront votre pharmacie naturelle idéale ?>

Devant cet « embarras du choix » parmi les plantes médicinales, comment faire pour bien choisir celles qui composeront votre pharmacie naturelle ?

Le conseil de Fabien est de d’abord faire le point sur les maux que vous rencontrez régulièrement dans votre quotidien.

S’agit-il, dans votre cas, de maux dûs :

  • au stress
  • à la digestion
  • aux refroidissements hivernaux
  • aux cycles menstruels
  • au manque de sommeil
  • à des tensions musculaires ?…

Ce premier point vous permettra de mieux cerner vos besoins en termes de propriétés médicinales et donc de rechercher plus spécifiquement les plantes à même d’y répondre.

Dans un second temps, vous affinerez votre sélection en choisissant de préférence les plantes :

  • faciles à cultiver
  • difficiles à trouver en sauvage
  • productives sur un petit espace
  • travaillant sur plusieurs systèmes
  • faciles à récolter
  • faciles à transformer

Cela vous fera déjà une bonne base de départ pour votre pharmacie naturelle !

Comment choisir l’emplacement où vous installerez votre pharmacie naturelle au jardin ?

Nous avons vu que la diversité des plantes médicinales permet de pouvoir en installer à peu près partout !

Cependant, si vous voulez vraiment produire vos remèdes, le plus simple est de regrouper vos cultures de plantes médicinales pour vous faciliter la récolte.

Cueillette des fleurs de bleuets, une plante médicinale intéressante pour ses vertus digestives, diurétiques, anti-inflammatoires et calmantes pour les yeux.

Pour la cueillette des fleurs notamment, mieux vaut que vos plantes médicinales soient regroupées en un seul et même endroit. Ici, la cueillette des fleurs de bleuets.

Par exemple, la cueillette des fleurs de plantes médicinales doit se faire au bon moment par rapport à l’épanouissement des fleurs et quand les floraisons commencent, les récoltes doivent être quasi quotidiennes !  Si vos fleurs sont éparpillées en divers endroits du jardin, leur cueillette va vite devenir fastidieuse sans compter que vous manquerez sans doute beaucoup de fleurs car vous ne les aurez pas ramassées au bon moment !

En plus de regrouper vos cultures de plantes médicinales, leur placement aura aussi son importance !

La plupart des plantes médicinales auront besoin d’un bon ensoleillement pour produire un maximum de principes actifs.  C’est pourquoi on privilégiera un emplacement très bien ensoleillé, comme on le ferait pour un potager !

On choisira également un emplacement proche de la maison qu’on fréquente régulièrement pour être sûr(e) d’avoir sa pharmacie naturelle à l’oeil, non pas parce qu’elle réclame beaucoup d’interventions et de soin, mais plutôt parce qu’elle demande de l’observation régulière pour voir où en est son développement, l’avancement des floraisons et donc savoir quand c’est le bon moment pour telle ou telle récolte !

En termes de choix de supports, la culture sur planches permanentes, paillées est simple et très efficace.

De plus, il n’est pas nécessaire d’avoir une grande surface de culture pour avoir une belle pharmacie naturelle productive.

Moins de 10 m2 peuvent suffire pour commencer !

On espère que cela vous aura donné envie de planter votre pharmacie naturelle sans attendre pour pouvoir ensuite réaliser vous-même vos remèdes maison.

Remède fait maison : un baume apaisant pour la peau à base de macérat huileux de soucis, Calendula officinalis et de cire d’abeille.

Exemple de remède simple à faire maison : un baume apaisant pour la peau à base de macérat huileux de calendula et de cire d’abeille avec une touche d’huile essentielle ;) !

Une formation sur les plantes médicinales pour planter votre première pharmacie naturelle

Et si vous souhaitez agir sans attendre et sans passer par votre propre phase de documentations et recherches de plantes, remède, etc., nous avons conçu avec Fabien, une formation en ligne pour vous accompagner de A à Z dans la création de votre première pharmacie naturelle.

L’objectif de cette formation est de vous donner les clés de la culture, de l’entretien et de l’utilisation de 11 plantes médicinales de base, faciles à installer chez vous, sur seulement 9 m² de jardin.

Je veux découvrir le contenu détaillé de la formation

Grâce à cette formation, vous pourrez enfin préparer vous-même et utiliser sans appréhensions, vos remèdes naturels, de manière simple et économique, à partir des plantes que vous aurez cultivées vous-même dans votre jardin 😃 !

Une formation complète et très pédagogique dans laquelle vous retrouverez Fabien qui vous expliquera en détail et en vidéo :

  • comment planter, récolter, entretenir et conserver vos plantes médicinales en toute autonomie,
  • comment préparer vos remèdes maison facilement dans votre cuisine, avec du matériel courant que vous avez sûrement déjà et comment utiliser ces remèdes à bon escient dans votre quotidien.

En termes de remèdes, vous apprendrez notamment à composer des tisanes pour répondre à différents petits maux, faire des macérations, des alcoolatures, un baume, une huile de massage ou encore un sirop thérapeutique à partir de vos récoltes de plantes médicinales dans votre propre pharmacie naturelle, à disposition, sur le pas de votre porte ;) !

D’autres vidéos gratuites à venir sur la pharmacie naturelle

On se retrouve prochainement avec Fabien pour de nouvelles vidéos où nous parlerons :

  • des différentes formes d’utilisations plantes médicinales
  • d’une sélection de livres sur les plantes médicinales pour débuter
  • de 11 plantes médicinales faciles à cultiver pour commencer

Si vous voulez en savoir plus sur Fabien et son activité de producteur de plantes médicinales, rendez-vous sur la page Facebook de sa marque Caubraque, La Ferme des Médicinales.

À bientôt, pour les prochains articles et vidéos de Permaculture Design, en attendant, plantez vos pharmacies naturelles, et prenez soin de vous !

Sur le même thème

Jardiner avec les ronces

Jardiner avec les ronces

Dans la plupart des jardins, les ronces ne sont pas les bienvenues et beaucoup d’énergie est dépensée pour les éradiquer partout où elles apparaissent. Pourtant les ronces sont des végétaux formidables 🤩 qui ont de nombreux avantages très précieux dans un...

Les formations principales en permaculture

Les formations complémentaires en permaculture

Abonnez-vous à la Newsletter !

Ne ratez plus aucun de nos contenus, et recevez « Le guide du permaculteur débutant »

Votre prénom* Votre email*

Si vous ne cochez pas la case ci-dessus, nous ne pouvons pas vous envoyer notre eBook compte tenu de nouvelle législation en vigueur.
Votre adresse mail et votre prénom seront enregistrés dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Ces données personnelles ne seront bien évidemment jamais partagées ou revendues à qui que ce soit.

A propos de l'auteur

PermacultureDesign

Cet article a été rédigé par l’équipe du bureau d’étude PermacultureDesign.

Laisser un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *