Les écorces de pin en paillage

Les écorces de pin en paillage

Si vous avez lu notre article général sur le paillage, vous savez qu’un mulch organique adapté au contexte de votre jardin est bénéfique pour le sol et certains végétaux. L’offre de paillages, très grande, rend parfois difficile le choix d’une couverture appropriée à votre jardin en permaculture. Nous vous proposons dans cet article de découvrir plus en détail la solution de l’écorce de pin.  Quelles sont ses caractéristiques et spécificités ? Quel est l’intérêt d’utiliser ce type de paillage ? Présente-t-il des inconvénients et comment faut-il l’installer dans son jardin ? 

 

Qu’est-ce que le paillis d’écorce de pin ?

Il s’agit d’un paillis réalisé par le déchiquetage de l’écorce de pin avec parfois l’ajout d’écorce provenant d’autres conifères tels que le sapin ou l’épicéa. 

Issue de l’exploitation forestière, l’écorce de bois de pin est obtenue en débarrassant les arbres de leurs écorces après abattage. 

Considérées comme un déchet par les entreprises de sylviculture et de production, ces écorces sont lavées, concassées et calibrées. 

Dans le commerce, ce paillage se décline en plusieurs consistances, tailles ou textures. 

En général, les calibrages d’écorces de pin les plus couramment commercialisés sont :

  • 5/10 mm
  • 5/15 mm
  • 10/25 mm
  • 20/40 mm
  • 25/40 mm
  • 40/60 mm

En fonction de la présentation choisie, l’écorce de bois pourra se décomposer plus ou moins vite. Les pépites de pin, d’un calibre plus grand seront les plus lentes à le faire.

L’écorce de bois et plus particulièrement l’écorce de pin est un paillage très répandu pouvant avoir son utilité au jardin en permaculture.

Les écorces d’arbres issues de la filière française proviennent souvent de pin maritime (Pinus pinaster), originaire de différentes forêts de l’Ouest de la France (forêt landaise…) où s’épanouissent ces essences de pins.

Le conditionnement se fait en sac de 5 à 100 litres que l’on peut se procurer dans le rayon jardin des grandes surfaces et dans les différentes enseignes de jardinerie. Mais l’idéal reste de s’en procurer près de chez soi pour éviter que ces écorces traversent la France avant d’arriver dans votre jardin. Vous pouvez par exemple demander aux scieries locales.

 

Caractéristiques et spécificités de ce type d’écorce de paillage

De pH variable :

Les écorces de pin ont un pH compris entre 4 et 7 en fonction de leur degré de compostage. Plus les écorces sont compostées, plus le pH tend vers la neutralité (pH=7) et donc, moins il sera acidifiant pour votre sol.

Un matériau lourd :

Contrairement à d’autres paillis organiques tels que la paillette de chanvre, la tonte ou le lin, le paillage d’écorce de pin est assez lourd. Il est donc à réserver à des végétaux robustes tels que les arbres ou arbustes et ne conviendra pas au potager.

Les nuances de couleurs :

Les écorces de pin maritime se déclinent dans des nuances brun-rouge ce qui peut donner un rendu très esthétique dans les massifs ornementaux ou les haies ainsi paillées.

L’écorce de bois et plus particulièrement l’écorce de pin est un paillage très répandu pouvant avoir son utilité au jardin en permaculture.

Massif ornemental paillé à l’écorce de pin créant un contraste très esthétique.

 

Une structure absorbante :

L’écorce de pin possède une structure feuilletée qui offre un grand pouvoir d’absorption de l’eau estimé à 80% de son poids. C’est donc un allié pour des jardins aux sols sableux qui ne retiennent que peu d’eau.

Ecorce certifiée :

Deux normes AFNOR* permettent de garantir la qualité de ce type de couverture végétale :

  • NF 142
  • NF U 44-551

Attention, si vous trouvez un sac d’écorce de pin pas cher, pensez à vérifier qu’il affiche la norme AFNOR. Dans le cas contraire, il pourrait s’agir d’écorces ayant subi un traitement chimique non compatible avec votre démarche écologique. 

*Association Française de NORmalisation

 

Intérêt et inconvénients de l’écorce de pin

Les avantages du paillis d’écorces de pin

Intérêt esthétique :

Avec ses jolies nuances rouges-brunes, l’écorce de pin est parfois choisie pour son rendu esthétique. En plus d’apporter une bonne couverture, ce paillis de pin crée un décor coloré que certains jardiniers apprécient particulièrement. D’autant plus qu’il conserve sa couleur d’origine plus longtemps que d’autres paillis de bois

L’écorce de bois et plus particulièrement l’écorce de pin est un paillage très répandu pouvant avoir son utilité au jardin en permaculture.

D’ailleurs, si vous avez choisi un paillis d’écorce de pin notamment pour ses coloris, il est conseillé d’ajouter tous les ans 1 à 2 cm d’écorces pour préserver son éclat à votre paillage.

 

Intérêt pour la structure du sol :

La mise en place d’un paillage d’écorce de pin, comme pour tous les paillages organiques, permet :

  • d’éviter l’érosion et le compactage du sol.
  • d’aider au maintien d’une structure aérée et bien drainée qui facilite les échanges gazeux.
  • De réduire les phénomènes de battance des pluies.
  • De nourrir (sur le long terme) les micro-organismes du sol pour favoriser un sol vivant.

 

Autres intérêts de l’écorce de pin :

  • limiter l’évaporation de l’eau
  • diminuer le besoin d’arrosage grâce à ses capacités de stockage
  • réduire le développement des adventices
  • protéger les plantes des aléas climatiques (froid, gel et chaleur).
  • grâce à son poids (surtout les gros calibres), l’écorce de pin a une bonne résistance aux vents.

L’écorce de bois et plus particulièrement l’écorce de pin est un paillage très répandu pouvant avoir son utilité au jardin en permaculture.

 

Les inconvénients des écorces de pin en paillage

Sur un sol dont le pH est déjà acide, l’épandage régulier d’écorces de pin non compostées peut accentuer son acidité et freiner du même coup la pousse de certains végétaux qui ne supporteront pas l’augmentation de l’acidité du sol. 

Contrairement à d’autres paillis qui se dégradent plus rapidement, la décomposition lente de l’écorce de pin n’est pas propice à améliorer la qualité du sol à court terme.

Les écorces de pin sont donc déconseillées au potager de plantes annuelles / bisannuelles. Il n’y a guère qu’autour de certains légumes vivaces comme la rhubarbe qu’il pourra s’utiliser…

C’est un paillage qui ne convient que moyennement aux sols en pentes. Pour éviter que ce type de mulch ne soit emmené dans la pente ou éparpillé par des animaux, il est possible d’installer des bordures

L’écorce de bois et plus particulièrement l’écorce de pin est un paillage très répandu pouvant avoir son utilité au jardin en permaculture.

Sur un sol pouvant subir de petites d’inondations temporaires, les écorces auront tendance à flotter et donc peut-être à se faire la malle si elles sont emportées par des écoulements d’eau trop importants ! Gloups !

 

Où et comment installer un paillis d’écorce de pin ?

Très utilisée par les communes pour le paillis de leurs espaces verts, l’écorce de pin sera adaptée à différents usages au jardin

Dans le jardin d’ornement :

Les rosiers apprécieront un paillis d’écorces de petit calibre (env. 5/10 mm)

Pour les orchidées :

Des écorces de petit calibre (5/10 mm) permettront à certaines espèces de fleurir plus abondamment. 

Dans les massifs ornementaux :

Il limitera grandement la pousse d’adventices.

Autour des végétaux aimant la terre de bruyère (à tendance acide, pH < 7) :

  • Azalées
  • Camélias
  • Érables du Japon
  • Hortensias
  • Rhododendrons
L’écorce de bois et plus particulièrement l’écorce de pin est un paillage très répandu pouvant avoir son utilité au jardin en permaculture.

Floraison d’hortensia bleue révélant une plantation en sol acide.

 

Dans les potées fleuries, balconnières, conteneurs et autres jardinières d’ornement :

Quelques centimètres de petits calibres feront leur office.

Pour les aménagements paysagers, vivaces, haie vive et haie brise-vent :

On utilisera plutôt des écorces de pin au calibre supérieur ou égal à 10/25 mm.

Autour des arbres, arbustes et plantes vivaces :

On pourra installer un petit calibre sous un autre plus gros pour augmenter le pouvoir occultant et protecteur. Par exemple, une bonne dizaine de cm d’écorce de bois de calibre 40/60 mm recouvrant un paillis de plus petit calibre permettront aux arbres de votre forêt jardin de se porter comme un charme 😉 !

L’écorce de bois et plus particulièrement l’écorce de pin est un paillage très répandu pouvant avoir son utilité au jardin en permaculture.

Fraisiers plantés au pied d’un arbre et paillés à l’écorce de pin.

 

Dans les allées et chemins :

Pour le plaisir de marcher sur des chemins silencieux et douillets et d’être en contact direct avec mère nature, une bonne épaisseur d’écorce fera un tapis agréable à fouler. Le paillage d’écorce de pin limitera aussi l’entretien dû à la pousse d’adventices. 

 

Pensez le paillage de façon permacole

Nous vous avons présenté les caractéristiques générales de l’écorce de pin en paillage mais n’oubliez pas qu’avant de choisir un paillage, il est important d’observer les ressources disponibles dans votre jardin ou à proximité : il y a de fortes chances que vous trouviez une source de paillage organique là où d’autres verraient un déchet (principe de permaculture : Tout déchet est une ressource inexploitée !). Aussi votre choix peut se porter sur un paillage auquel vous n’auriez pas pensé à priori mais qui est en fait disponible en grande quantité près de chez vous.

Faites le design en permaculture de votre jardin !

Pour savoir où pailler avec vos écorces de pin, il faut savoir à quoi vont servir les différents espaces de votre terrain ! Pour y parvenir efficacement et mettre toutes les chances de réussite de votre côté, faites le design en permaculture de votre jardin grâce à notre formation en ligne dédiée !!

Invitez la permaculture dans votre jardin

Vous souhaitez créer ou transformer votre jardin grâce à la permaculture mais ne savez pas comment vous y prendre ? Laissez-vous guider pas à pas en suivant notre formation vidéo en ligne « Invitez la permaculture dans votre jardin ! ».

Mots clés

ecorce de pin, ecorces de pin, ecorce de bois, mulch, paillage, formation, permaculture, design, permacultureDesign
#PermacultureDesign #Permaculture #Mulch #Paillage #EcorcesDePin

Sur le même thème

La haie fleurie au jardin

La haie fleurie au jardin

Nous sommes nombreux à souhaiter mettre en place une haie dans notre jardin, mais il existe plusieurs types de haies, selon l’usage que l’on veut en faire. Une haie n’est pas nécessairement figée, elle peut agrémenter le jardin par des floraisons variées : c’est ce...

Pour aller plus loin

N'hésitez pas à jeter un coup d'œil à nos ressources

Abonnez-vous à la Newsletter !

et ne ratez plus aucun de nos contenus !

Votre prénom* Votre email*

Si vous ne cochez pas la case ci-dessus, nous ne pouvons pas vous envoyer notre eBook compte tenu de nouvelle législation en vigueur.
Votre adresse mail et votre prénom seront enregistrés dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Ces données personnelles ne seront bien évidemment jamais partagées ou revendues à qui que ce soit.

A propos de l'auteur

PermacultureDesign

Cet article a été rédigé par l’équipe du bureau d’étude PermacultureDesign.

1 commentaire

  1. Avatar

    Bonjour,
    J’apprécie votre optique et je m’inspire de vos conseils. J’ai un jardin de ville à Carpentras et j’utilise ce que j’ai à portée de main : déchets verts des restaurants,eau de récupération des descentes de gouttières et frisure des cageots du marché pour le paillage,efficace en été comme en hiver,c’est beau à l’œil, me semble naturel  » ça grouille dessous! »,peut être teinté par des pigments…..C’est un matériau qui se décompose lentement et que je réincorpore dans les nouvelles couches. Les oiseaux du jardin en font leurs nids et mon chat s’y installe pour y dormir. Mon jardin reste vert toute l’année malgré les températures extrêmes, c’est le poumon du quartier. Si vous vous aventurez en Provence, vous êtes les bienvenus.

    Réponse

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.