La haie de jardin végétale et brise vue

La haie de jardin végétale et brise vue

Lorsque l’on habite en ville, ou à la campagne, dans un quartier résidentiel assez dense, on peut parfois avoir le sentiment que les voisins peuvent contempler à leur aise ce qui se passe chez nous, ce qui nuit au sentiment d’intimité. On peut aussi parfois se trouver au voisinage, proche ou lointain, d’un élément visuel disgracieux, que l’on souhaiterait pouvoir oublier… Ou bien se situe-t-on au droit d’une artère passante et sonore, dont le visuel est déplaisant. Dans tous ces cas de figure, une haie brise vue peut être une bonne solution pour répondre à ces contraintes.

Un besoin d’intimité au jardin

L’aspiration française de la maison avec jardin a son revers de médaille : celui-ci conduit bien souvent à un urbanisme étalé, avec des maisons individuelles construites sur de petites parcelles. Cet urbanisation entraîne une sensation de forte présence du voisinage et conduit à vouloir échapper à celui-ci, tout du moins, à s’éloigner de son regard. Classiquement, la résolution de cette problématique se solde par la plantation d’une haie d’arbustes persistants, lesquelles ont le défaut d’être un peu toute les mêmes.

Planter une haie de jardin qui soit aussi une haie brise vue vous abritant des regards indiscrets peut se faire selon les principes de permaculture afin de créer une haie végétale brise vue efficace et biodiversifiée.

« Mur vert » de laurier-cerise manquant cruellement de biodiversité.

Ainsi, chaque décennie a vu fleurir sa haie d’arbustes persistants : les thuyas (Thuja sp.) ont succédé au laurier-cerise (Prunus laurocerasus), eux-mêmes supplantés plus récemment par les haies de photinias (Photinia sp.).

Toutes ces haies ont en commun de former de nouveaux murs, certes verts, mais qui produisent le même effet visuel. La monotonie de leur parure rivalise avec celle du béton tandis que leur taille au cordeau n’est pas sans rappeler la rigidité des jardins à la française…

Cette solution n’est pas la seule, et elle ne répond pas vraiment aux enjeux environnementaux auxquels notre société est confrontée. La monoculture de ces haies les expose à subir des attaques de ravageurs répétées. Ces haies n’apportent rien ou si peu en terme de biodiversité (un enjeu important en permaculture) et sont un véritable sacerdoce à tailler (pour rappel, les thuyas sont des arbres dans leur milieu naturel, ils peuvent atteindre 10 à 15m, voir davantage).

De plus, ces haies prennent beaucoup de place : le thuya, malgré les tailles, va grandir et son tronc deviendra bien vite imposant et encombrant, surtout lorsqu’il faudra l’enlever pour mettre d’autres végétaux…

Planter une haie de jardin qui soit aussi une haie brise vue vous abritant des regards indiscrets peut se faire selon les principes de permaculture afin de créer une haie végétale brise vue efficace et biodiversifiée.

Haie brise vue en monoculture de thuyas qui va demander des tailles régulières pour être maintenue en haie au fil des années.

Comment s’isoler avec peu d’espace disponible

Il faut avoir en tête qu’une haie prendra au minimum 50cm de largeur dans le jardin, et cela en étant taillée très régulièrement. Mais cela peut être problématique lorsque chaque centimètre compte. Dans ce cas de figure, il est possible d’opter plutôt pour des panneaux de bois, qui prennent peu de place au sol. Leur durabilité est variable selon le bois choisi, mais nous vous recommandons d’utiliser des bois issus des forêts françaises, gérées durablement.

Si l’on dispose de peu de place, mais que l’envie de végétal est toujours là, pourquoi ne pas utiliser le grillage ou la grille comme support de plantation pour des plantes grimpantes ? En effet, certaines plantes grimpantes peuvent très bien s’accrocher sur les grilles et créer un décor du plus bel effet. Les végétaux choisis peuvent être persistants ou caduques, selon les besoins.

Des grimpantes pour limiter les vis-à-vis

Voici quelques plantes grimpantes, ou lianes, qui pourront convenir pour habiller votre grille :

Planter une haie de jardin qui soit aussi une haie brise vue vous abritant des regards indiscrets peut se faire selon les principes de permaculture afin de créer une haie végétale brise vue efficace et biodiversifiée.

Glycine en fleur le long d’un grillage de séparation avec les voisins.

La glycine (Wisteria sp.), qui déploie une abondante et odorante floraison au printemps avant ses feuilles : elle vit longtemps et son tronc peut devenir très imposant, aussi convient-il de la faire grimper à un support solide.

Planter une haie de jardin qui soit aussi une haie brise vue vous abritant des regards indiscrets peut se faire selon les principes de permaculture afin de créer une haie végétale brise vue efficace et biodiversifiée.

Chèvrefeuille en fleur.

Les chèvrefeuilles (Lonicera sp.), dont il faudra guider les tiges vers leur support, ont aussi une floraison, selon les espèces, avec un parfum envoûtant. Tout comme la glycine, c’est une liane caduque.

Planter une haie de jardin qui soit aussi une haie brise vue vous abritant des regards indiscrets peut se faire selon les principes de permaculture afin de créer une haie végétale brise vue efficace et biodiversifiée.

Lierre sur clôture métallique formant une haie brise vue compacte et permanente de par la persistance de son feuillage.

Le lierre (Hedera helix), est aussi un bon candidat, avec son feuillage persistant. Il existe de nombreux cultivars avec des feuillages panachés, ou aux feuilles se colorant selon les frimas. Le lierre est, de plus, une plante ressource pour la faune à la mauvaise saison.

Planter une haie de jardin qui soit aussi une haie brise vue vous abritant des regards indiscrets peut se faire selon les principes de permaculture afin de créer une haie végétale brise vue efficace et biodiversifiée.

Clématite d’Armand ‘Apple Blossom’ formant une haie brise vue fleurie. ©Moonik CC BY-SA 3.0

La clématite d’Armand (Clematis armandii) est aussi une liane au feuillage persistant, qui offre une floraison blanche, tôt en saison, avec un parfum extraordinaire. Il faut la réserver aux emplacements abrités des grands froids, sans courant d’air.

Un besoin d’intimité temporaire ou permanent ?

Avant de se lancer dans des plantations, il convient de bien évaluer ses besoins. Avez-vous besoin de vous isoler à l’année, ou juste lorsque vous faites usage de votre jardin, avec les beaux jours ?

La réponse à cette question a son importance, et permettra de définir le choix des plantations.

Si cette exigence est temporaire, peut-être serait-il opportun de planter une haie brise vue mixte, avec des arbustes caducs et persistants. Ainsi, bénéficierez-vous de floraisons et de feuillages variés, qui agrémenteront la beauté du jardin.

Planter une haie de jardin qui soit aussi une haie brise vue vous abritant des regards indiscrets peut se faire selon les principes de permaculture afin de créer une haie végétale brise vue efficace et biodiversifiée.

Haie biodiversifiée avec un mélange d’arbustes caducs et persistants. ©pixeltoo CC BY 2.0

En revanche, si ce besoin est permanent, une haie composée de végétaux persistants sera un choix adéquat, si vous veillez à la plantation de plantes adaptées à votre sol et votre climat, ainsi qu’à la diversité des essences utilisées.

Composer sa haie brise vue avec des arbustes

Dans la mesure du possible, pour une haie plus efficace, il faudra planter les arbustes sur plusieurs rangs, et dans tous les cas, une plantation en quinconce est la plus adaptée, afin que chaque végétal puisse se développer plus à son aise.

Si l’on dispose de plus d’espace, on peut aussi planter une haie avec des végétaux de hauteur différente, en mettant au-devant de la scène les arbustes les plus bas, et au fond, les plus hauts : un peu comme sur les photos de classe de notre enfance ! Ainsi, l’ensemble gagnera en efficacité et en diversité : la haie peut alors s’envisager non pas comme une simple délimitation mais comme une composante à part entière du jardin, tel un massif.

Planter une haie de jardin qui soit aussi une haie brise vue vous abritant des regards indiscrets peut se faire selon les principes de permaculture afin de créer une haie végétale brise vue efficace et biodiversifiée.

Haie biodiversfiée multi-étagée, plus qu’une simple séparation d’espaces ou un brise vue, c’est un véritable petit écosystème créé par Maria Sperring sur son lieu en permaculture « Le blé en Herbe ».

La diversité des essences est toujours de mise, vous vous assurez de plus, qu’en cas de mauvais choix ou de maladie d’un des arbustes, votre œuvre ne dépérisse pas dans son ensemble.

Évaluer les impacts de ma haie brise vue

Lorsque l’on met en place sa haie, on n’envisage pas toujours les conséquences que celle-ci aura localement.

En effet, avec sa croissance, une haie va modifier les flux d’air : elle peut couper du vent ponctuellement ou le détourner plus loin, engendrant un courant d’air qui n’existait pas auparavant sur le terrain.

La haie brise vue va aussi apporter un ombrage sur le terrain, selon son emplacement par rapport au soleil : selon les cas, cela peut aller dans votre sens, mais pas toujours ! La haie va toujours engendrer un micro-climat qui pourra être bénéfique ou non, selon l’usage que vous avez prévu de faire de l’emplacement à proximité. Une haie peut, par exemple, créer des poches de froid, avec un dégel tardif, qui ne conviendra pas à des cultures frileuses.

Planter une haie de jardin qui soit aussi une haie brise vue vous abritant des regards indiscrets peut se faire selon les principes de permaculture afin de créer une haie végétale brise vue efficace et biodiversifiée.

Penser aussi au fait qu’une haie, comme tout végétal, produit des racines. Celles-ci peuvent être handicapantes car elles occupent le sol aussi en surface, entraînant donc une contrainte forte pour des plantations ultérieures à proximité de la haie.

Une haie brise vue multi-usages

Principe de permaculture : Un élément remplit plusieurs fonctions

Votre haie brise vue peut répondre à plusieurs besoins, si vous la composez avec soin. Outre remplir sa fonction d’apport d’intimité sur le terrain, elle pourra aussi offrir des floraisons (on peut alors parler de haie fleurie) et fructifications variées, par sa diversité être une ressource pour la faune locale, modifier le climat de votre jardin, ou encore vous fournir de la biomasse à utiliser ensuite en mulch (exemple du miscanthus)… À vous d’étudier tous ces paramètres pour en tirer le meilleur parti !

 

Anais Jeunehomme

Anaïs Jeunehomme, paysagiste conceptrice, certifiée en permaculture. Je conçois, avec l’Atelier l’Embellie des jardins inspirés des principes de la permaculture, adaptés au lieu et à ses habitants, valorisant les ressources existantes, où les plantes sont belles mais aussi comestibles, médicinales, mellifères ou amélioratrices du sol. Car un jardin est un lieu de ressourcement et de bien-être, mais aussi une pierre supplémentaire dans l’édification d'une société plus écologique et durable.

Attirez les pollinisateurs chez vous grâce à des haies mellifères !!!

Parmi les multiples fonctions d’une haie brise-vue, l’attraction de biodiversité et notamment de pollinisateurs vous intéresse ? Découvrez notre formation en ligne « la haie des abeilles » pour installer une haie mellifère qui pourra aussi servir de brise-vue à la belle saison !

La haie des abeilles

Augmentez et protégez vos récoltes fruitières et légumières de façon significative en attirant dans votre jardin un maximum de pollinisateurs grâce à « la haie des abeilles » !

Mots clés

Haie de jardin, Haie brise vue, Haie végétale brise vue, formation, permaculture, design, permacultureDesign
#PermacultureDesign #Permaculture #HaieBriseVue #Resilience #Biodiversite

Sur le même thème

Pour aller plus loin

N'hésitez pas à jeter un coup d'œil à nos ressources

Abonnez-vous à la Newsletter !

et ne ratez plus aucun de nos contenus !

Votre prénom* Votre email*

Si vous ne cochez pas la case ci-dessus, nous ne pouvons pas vous envoyer notre eBook compte tenu de nouvelle législation en vigueur.
Votre adresse mail et votre prénom seront enregistrés dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité. Ces données personnelles ne seront bien évidemment jamais partagées ou revendues à qui que ce soit.

A propos de l'auteur

Anaïs Jeunehomme

Anais Jeunehomme Anaïs Jeunehomme, paysagiste conceptrice, certifiée en permaculture. Je conçois, avec l’Atelier l’Embellie des jardins inspirés des principes de la permaculture, adaptés au lieu et à ses habitants, valorisant les ressources existantes, où les plantes sont belles mais aussi comestibles, médicinales, mellifères ou amélioratrices du sol. Car un jardin est un lieu de ressourcement et de bien-être, mais aussi une pierre supplémentaire dans l’édification d'une société plus écologique et durable.

3 Commentaires

  1. Avatar

    Bravo a Mlle Jeunehomme, le métier de paysagiste est enfin en train d’évoluer vers l’agro-écologie. Designer des paysages bio inspirés c’est mon rêve depuis pas mal de temps , je le fais chez moi (plus de un hectare) mais chez les clients je n’ai toujours pas réussi a trouvé la sensibilité suffisante dans mon secteur (Charente Limousine)

    Cordialement

    Romain

    Réponse
  2. Avatar

    Intéressant mais que faire quand on a un vis à vis avec un étage et peu d’espace ?
    Nous avons 2 pavillons à étage de type promoteur qui donne désormais sur notre piscine (et notre pièce de vie). Il n’y a qu’environ 1m entre la piscine et la cloture du jardin. Et une haie d’un mètre de haut ne suffira pas (il faudrait au moins 3m !!!).
    Existe-t’il une alternative au bambou ?

    Réponse
    • Avatar

      Bonjour oui il y a les arbres palissés, magnolia grandiflora, chêne vert, photinia
      allez sur Google et recherchez arbre palissé
      Stéphane D.
      Halatte Paysages

      Réponse

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.